AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you always save me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: you always save me   Mer 11 Avr - 0:24




you always save me




Les choses se passé tellement vite que Brownie n’avait pas le temps de réfléchir a se qu’il se passé. Elle se servait de ses charmes pour réussir a blessé Erwan en lui explosant le nez contre le volant. Mais au final elle se prit une gifle elle se toucha la joue, elle n’avait pas eu le temps de dire quoi que soit que Robin ouvrit la porte et lui ordonna d’aller dans sa voiture. Elle ouvrit la porte de la voiture d’Erwan et essaya d’aller vite rejoindre la voiture de Robin, mais elle les regarda un instant. Elle ne voulait pas que Robin se batte avec lui. Bien que la elle trouvait ça vraiment existant.

Elle était en train de regardait Robin, l’air ailleurs, elle n’avait pas vu Erwan s’approchait d’elle et la plaquer contre le voiture, elle le fixer sans rien dire, ni peur, ni larmes, elle ne laisser passer aucune émotion. D’un coup elle lui cracha a la figure. Et la seconde suivant elle se retrouver par terre contre Robin. Elle le regarda posant sa main sur sa joue. Elle voulait savoir si ça aller mais encore une fois Erwan l’avait prise de cours. Elle se dépêcha de monter dans la voiture

Dans la voiture, Robin ne tarda pas à partir, elle le regardait de temps en temps, mais elle était encore prise d’une bouffer de chaleur, elle ouvrir la fenêtre essayant de respirait. Mais voila qu’elle était envahi par une drôle de vague, elle avait littéralement envie de se jeter sur Robi. Elle avait réussit a se calmé durant la trajet, elle était rester la tête a la fenêtre. Une fois arrivait chez elle, elle descendit de la voiture, elle enleva ses chaussures et suivit Robin a l’intérieur du dortoir.

Dans sa chambre, elle rester silencieuse d’ailleurs c’était rare quand elle rester aussi silencieuse. Ça cachait souvent quelques choses d’étrange. Elle regardait Robin avant enfin de s’approchait de lui, elle le regardait tendrement, elle ne se sentait pas spécialement différente, elle n’avait aucune conscience qu’elle était drogué. Brownie posa une main sur la joue de Robin.
    « Ça va ? Ça te fait pas mal ? » Elle se rapprocha dangereusement de lui descendant sa main sur son cou « t’aurais pas du te battre contre lui … ça servait a rien »


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Mer 11 Avr - 1:01

I'm your Superman
« Heureusement que je suis le copain de Batman ! »


Non mais quel abrutit celui la ! Est ce qu'il allait comprendre la leçon un jour ? J'étais content par contre de voir l'état de son nez Brownie ne l'avait pas rater et j'allais pas non plus lui faire de cadeau, après lui avoir porté des coups il s'était avancé vers Brownie pour la plaquait contre ma voiture. J'étais dans une tel colère que la douleur de ma lèvre ma paraissait nullement importante, me dirigeant vers lui j'attrapais Brownie qu'il balança contre moi, j'avais écarté celle ci avant qu'elle ne se prenne le coup qui m'étais destiné, je m'étais retrouvé par terre. Je le fusillais du regard et je lui remis une droite après qu'il ai enfin fermer sa bouche ces propos ne faisait qu'augmenter ma colère, il avait osé porter la main sur Brownie et je détestais ça, comme je l'avais fait avec son beau père avant lui je lui fit regretter son geste en le cognant toujours plus fort. Le balançant contre sa voiture j'avais rejoins la mienne et je m'étais mit en route essayant comme je pouvais de me calmé, ma main était en sang et ma lèvre saignait légèrement rien de bien méchant mais j'allais avoir des traces de bagarres demain. Je pris la direction de l'université pour ramené Brownie a sa chambre, je préférais rien dire pour l'instant parce que le fait qu'elle l'ai embrassé me rendait extrêmement jaloux. Ma main me picoté c'était une situation gênante sachant que j'en avais besoin pour changer les vitesses heureusement que l'université n'était pas très loin. Me garant j'étais sortit tranquillement suivant Brownie jusqu'à sa chambre d'étudiante je voulais être certain qu'elle aille bien, mais surtout j'avais envie de la faire réagir un peu quitte a passer pour le jaloux de service. Brownie était aussi silencieuse que moi ce que je trouvais très bizarre d'ailleurs je la regardais son regard était si tendre que je me résignais a lui remonter les bretelles je la regardais regarder s'approcher intrigué je serrais légèrement les mâchoires quand elle posa sa main sur ma joue : " Cava t'en fais pas " Pour elle j'étais prête a me prendre tout les coups du monde, plus je la regardais et plus je trouvais qu'il y avait un truc qui cloché ce qui se confirma quand elle s'arrêta à a peine quelques centimètres de mon visage, je l'a regardé intrigué ça lui ressembler pas et pourtant j'avais tellement envie de l'embrasser, je me retenais comme d'habitude même si mon regard c'était attardé quelques secondes sur ses lèvres je lui répondis : " Il n'a pas le droit de te touché, personne n'a le droit. " Je la connaissais par coeur assez pour savoir qu'il devait s'être passer quelque chose dans le bar, je glissais mes doigts a l'endroit ou elle s'était fait frapper et je lui demandais : " Et toi cava ? " En réalité je ne demandais pas ca que pour sa joue je voulais savoir pour son état en général.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Mer 11 Avr - 1:31




you always save me




Par contre le combat Robin face a Erwan n’avait pas duré tout les deux était partie dans leur coin et Erwan lui était partie en souriant. Bah elle n’avait plus de doute il n’était pas net celui la. Dans le voiture, elle regardait de temps en temps Robin voulait le prendre contre elle, l’embrassait, lui sauter dessus. Surtout qu’elle avait chaud. Il a ramené dans sa chambre, c’était peut être pas une bonne idée qu’elle reste tout seule. Elle arrivait a marché c’était déjà pas mal.
Arrivait dans la chambre, elle s’approcha de la fenêtre pour l’ouvrir en grand, elle avait chaud, bien qu’il ne faisait pas si chaud de que ça. Il y avait même un petit vent frais. Mais elle ne le ressentait pas. Sans doute du a la drogue dans son organisme, mais pour elle, elle était normal. Elle n’avait pas ouvert la bouche jusqu’a qu’ils soient dans la chambre, elle avait brisé le silence en lui demandant comment il allait. Elle avait cette impression qu’il faisait chaud encore une fois.
Brownie avait du mal a détaché son regarde de celui de Robin, elle voulait être sur qu’il allait bien, en plus le voir se battre de la sorte lui avait fait de l’effet. Elle n’avait qu’une envie le poussait sur le lit et lui sauter dessus. Mais elle ne savait pas vraiment se qu’il se passe la. Elle se sentait complément emportait par ses désirs, comme ci rien de pouvait la freiné. Elle hocha la tête comme ci ça ne lui avait rien fait prendre un coup. Après tout elle l’avait cherché en lui cassant le nez.
    « J’avais qu’a pas lui cassé le nez ... Mais il n’avait qu’a pas essaye de m’embrasse »
Elle le regardait droit dans les yeux, elle avait vraiment envie de l’embrassait, seulement pour l’instant il voulait savoir comment elle aller. Quand il posa sa main sur sa joue, elle ferma les yeux, ce geste la conforte dans son envie. Elle lui prit la main, tout ouvrant les yeux, elle ne détaché pas son regarde du sien, elle lui tenait la main. Elle regarda sa main, puis elle déposa un doux baiser sur sa main. Avant de reportait son regard sur lui.
    « Ça va te t’en fais pas. J’ai rien il a rien eu le temps de faire »
Brownie était littéralement entrain de se noyait dans les yeux de Robin, elle était déjà proche de lui, elle si elle se rapprochait d’avantage, elle finirait dans se bras. Elle regarda la main de Robin qu’elle était en train de tenir pour la guider sur sa hanche. Elle remonta sa cette main le long de son bras en l’effleurant. Son autre main était toujours posait sur sa joue, elle la fit glissait sur sa nuque. Elle n’arrivait pas a contrôlé son envie et fini par l’embrassait tendrement


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Mer 11 Avr - 2:04

I'm your Superman
« Heureusement que je suis le copain de Batman ! »


J'aimais pas vraiment en venir au main mais quand on me cherche on me trouve, bien qu'il ne s'en soit pas directement prit a moi il avait encore tenter quelque chose avec Brownie et ça m'insupporter. Après une bagarre rapide j'avais prit le volant je voulais pas m'attarder plus longtemps avec ce crétin, Brownie lui avait apparemment péter le nez et j'espérais qu'il aller bien s'en souvenir il la laissera peu être tranquille après ça. Je l'avais accompagné jusqu'à sa chambre tout simplement parce que je m'inquiétais pour elle, heureusement que j'avais été la je n'essai même pas d'imaginer ce qui se serait passer si je n'avais pas prévu d'aller la chercher au travail ce soir la, je crois que j'aurais finit en prison pour meurtre. Je remarquais le comportement bizarre de Brownie il ne faisait pas si chaud que ça et elle ouvrait la fenêtre elle qui avait plutôt l'habitude d'être frileuse ca m'intrigué vraiment, quand elle s'approcha de moi ma curiosité fut encore plus mise en alerte. Je sentais qu'il y avait un truc pas net mais fallait encore trouver quoi, je la regardais dans les yeux j'étais une fois de plus prit d'un désir intense, désir que j'essayé de le combattre comme toujours. Je souris a sa remarque : " Ouai c'est vrai tu l'as pas rater n'empêche, bien jouer. " Ouf apparemment il n'avait qu'essayé de l'embrasser c'était un soulagement pour moi enfin surtout mon côté jaloux et possessif qui n’apparaît qu'avec Brownie. M’inquiétant pour elle j'avais posé la main sur sa joue, emplacement ou elle s'était précédemment prit une gifle de la part d'Erwan, je remarquais d'ailleurs a cette instant que sa chaleur corporelle était un peu trop élevé. Je suis en médecine c'est pas pour rien. Je me mis a l'observer un peu plus intensément repensant a ce que m'avait dit Erwan j'étais quasiment sur qu'il lui avait donner quelque chose mais quoi ? Ce genre de typer est capable de tout même de drogué une fille que veut pas lui succombé, ouai voila ca devait être ca son comportement me faisait pensé a un jeune drogué que j'avais rencontré une fois. Si c'était le cas c'était pas un truc a prendre a la légère je comprenais un peu mieux son comportement de rapprochement et pour tout dire me dire qu'elle agissait juste comme ca parce qu'elle était drogué me faisait un peu de mal, non en fait beaucoup. Je la laissais prendre ma main je suivis d'ailleurs ma main quand elle la porta a ses lèvres, je plongeais mon regard dans le sien : " Heureusement qu'il n'a eut le temps de rien faire, j'aurais finit en prison sinon " Si pour la venger je devait finir en prison je le ferais, ca compromettra tout mon avenir mais peu importe. Je ne pouvais plus lâcher son regard j'avais beau me dire qu'elle était pas dans son état normal je parvenais pas a me retenir. Mon regard quitta le sien quand elle fit glissé ma main sur sa hanche, je ne ratais aucun détail de se geste la laissant faire, je pouvais pas combattre c'était impossible depuis le temps que j'attendais ca. Elle s'approcha encore déposant ses lèvres contre les miennes, je fermais les yeux sous ce contact qui déclencha un frisson chez moi, contre toute attente je l'embrassais a mon tour avant de le stoppais d'un coup. Non mais quel crétin je suis vraiment trop gentil parfois ! : " Brownie t'es pas dans ton état normal Erwan a dut te donner un truc .. Crois moi j'en ai envie mais .. " J'avais parler dans un murmure j'étais rester cependant proche d'elle mes mains sur ses hanches je faisais tout pour me contenir, mon coeur battait fort et vite après ce baiser que j'attendais depuis cinq ans. Je suis pas un profiteur savoir qu'elle n'était pas elle me bloqué j'avais pas envie qu'elle regrette ce qu'on pourrait éventuellement faire mais surtout je voulais pas perdre ce lien si précieux avec elle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Mer 11 Avr - 2:47




you always save me




Durant le début de l’incident elle était étonnamment calme, comme sereine, elle avait déjà connu se genre de situation avec Stan son beau père, mais la elle arrivait à se défendre comme il faut. Comme ci Robin lui donné cette force ci et le courage. Il n’avait rien à dire. C’était comme ça. Enfin elle pouvait passe du temps avec lui, elle qui attendait ça depuis le début de la soirée. Elle était contente malgré tout qui soit venu la chercher. Elle regrettait le fait qu’il soit blessé, bon elle allait soigner sa blessure c’était évident.

Tout le deux parler de Erwan et des ses agissement, il avait essayé de l’embrassé elle l’avait repoussé, elle l’avait dit comme ci c’était normal. Pour elle ça l’était, jamais elle n’aurait craqué au avance de ce mec la. Chaque fois qu’elle en parler avec les filles de l’équipe, elle se demander ce qu’elles pouvaient lui trouvé. Elle regardait Robin l’air détaché. Elle parler d’Erwan comme d’un mec banal qu’elle n’allait sans doutait jamais revoir, mais surtout comme un mec donc elle n’avait pas peur. Alors que Stan quand il lui avait fait subir des horreurs, elle passé des nuit blanches … Elle sourit a ce que lui dit Robin
    « Comme ci j’allais le laisser faire ! C’est pas avec un verre que je tomberai dans ses bras. elle hocha la tête « toi t’as pas a faire le quart de se qu’il fait tu n’as qu’un mot a dire et je suis a toi »
Brownie avait toujours tendance a jouer avec le feu. Elle avait dit a Robin que Erwan avait essayé de l’embrassé. La elle avait réagit de manière normal en l’envoya balader. Elle aurait agit de ma même façon en temps normal. Elle ne serait pas monté dans sa voiture c’est la seule différence. Elle continuer a regardait Robin dans les yeux, elle ne comprenait pas comment il n’avait pas réussir a comprendre ce dont elle avait envie, ce qu’elle n’arrivait pas a lui dire en temps normal. Elle n’avait jamais prit de drogue, du moins ce genre la. Mais le seul effet qu’elle arrivait à ressentir c’était la chaleur qui l’envahissait, mais aussi le courage d’enfin dire la vérité a Robin sur ses sentiments. Elle le regardait en souriant se retenant de l’embrasser.
    « Tu passe ton temps a me sauver. »
Brownie l’avait embrassait, elle en avait envie depuis qu’elle le connaissait, c’était vrai qu’elle n’était pas dans son état normal, car elle se serait retenu encore une fois. Mais elle n’était pas vraiment différente, elle laisse juste ses envie prendre le dessus. Se baiser il était juste … amanzing, elle l’aimait et elle voulait qu’il le comprenne. Seulement il stoppa le baiser, elle le regarda en se mordant la lettre. Elle l’écoutait sans plus. Ça entré par une oreille pour sortait par l’autre. Elle posa la main sur ses lèvres.
    « Je vais bien. Je t’assure que tout va bien… Elle leva les yeux aux ciels « pourquoi tu veux pas comprendre que c’est ce que je veux. C’est toi que je veux. Si j’ai quitté Aiden c’est parce que je voulais être avec toi. »
Elle enleva sa main des lèvres de Robin, pour l’embrassait encore une fois, mais cette fois ci c’était plus intense. Elle passa ses bras autour de son cou, se collant bien à lui.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Mer 11 Avr - 11:38

I'm your Superman
« Heureusement que je suis le copain de Batman ! »


Avoir vu Brownie défoncé ce mec dans la voiture m'avait rassuré sur le fait qu'elle se laisserait pas faire par lui mais surtout qu'elle ne s'y intéressé pas du tout bien au contraire. C'était que du bon pour moi ça après ce qu'il venait de faire Brownie ne serait certainement pas prête a lui reparler a par au cours de leur entraînements de Cheers. Je devrais pensé a m'inscrire a la ligue des super héros je ne compte plus le nombre de jeune femme que j'ai sortit de situation embarrassante ou dangereuse et concernant Brownie c'était pas la première fois mais j’espérais toujours que ça serait la dernières je n'aime pas la savoir en danger. Le danger étant écarté pour cette fois nous nous retrouvions dans sa chambre d'étudiante mon instinct de protection mais surtout mes sentiments pour elle me disait de rester la et de veiller sur elle. Et je crois bien que j'ai bien fait de rester parce que je lui trouvais un comportement des plus suspect, j'ai fait quelques stages a l’hôpital a côté de mes années de médecine et je dois bien avouer qu'elle me rappel un jeune que j'avais eut en charge avec un ami a moi, un mec totalement drogué qui avait fait une déclaration d'amour a une fourchette tout même, un truc comme ça ça vous marque. De part son comportement je ne pouvais qu'être suspect. Je la félicitais cependant parce que j'étais admiratif de la façon dont elle lui avait explosé le nez sur le volant et je souris a sa première remarque quand la suivante arriva je perdis mon sourire pas que j'étais pas content mais j'étais plutôt surpris de ce qu'elle venait de dire c'est tout ce que j'ai toujours voulu entendre venant d'elle mais comment savoir si ce qu'elle me disait n'était pas du a son état légèrement suspect ? Peu importe c'était peu être le moment pour moi de lui dire les choses : " C'est ce que je veux le plus au monde .. T'as toujours été la seule Brownie. " J'avais beau me répété a moi même qu'elle était pas elle rien n'y faisait comme ci j'étais prêt a tout lui dire, je ne quittais pas son regard la regardant tendrement, j'étais un peu inquiet dans le fait de savoir qu'une fois redevenu elle même elle m'enverrait peu être boulet. J'en étais de plus en plus sur elle devait avoir était drogué, quel abrutit celui la il ne perd rien pour attendre ! Heureusement qu'il n'avait eut le temps de rien faire parce que j'aurais bien était capable de meurtre, je suis en médecine je vous rappelle je connais tout les points important de l'anatomie, tout les points vitaux. Je souris a sa remarque oui c'est vrai je pensais mon temps a la sauver mais c'était naturel chez moi je voulais la savoir en sécurité tout le temps, j'ajoutais en souriant : " Je suis ton superman. " Ca me déplaisait pas l'idée sauf que superman a toujours eut une relation difficile avec la femme qu'il aimait, on était pareil en fait. Bon j'arrête de déliré et je reviens au sujet. Elle venait de m'embrasser. Sur le coup je savais pas quoi faire j'en avais tellement envie mais je ne voulais pas que demain elle regrette tout ce qui ce qui aller ce passé maintenant, je n'avais pas pu me retenir de l'embrasser a mon tour avant de stoppais le baiser a contre coeur. J'avais cependant gardé mes mains sur ses hanches et mon regard dans le siens a à peine quelques centimètres du sien, j'essayais de lui faire comprendre qu'elle était pas elle même mais apparemment elle se sentait elle. Penchant légèrement la tête je me mordis la lèvre en disant : " T'es sur d'aller bien ? " bon okay ça a pas du sortir comme ça vu qu'elle avait sa main sur ma bouche. Je voulais en être certain après je suis du genre un peu psycho sur les bords j'imagine le pire tout le temps mais son comportement était loin d'être normal. Quand elle prononça le reste de sa phrase un sourire s'afficha sur mes lèvres, mon coeur c'était retourné dans ma poitrine, est ce que c'était vrai ? Est ce qu'elle avait vraiment quitter son futur mari pour moi ? Quand elle retira sa main je ne sus même pas quoi dire j'étais tellement content d'entendre ça que quand elle m'embrassa a nouveau je ne résistais pas je resserrais son étreinte autour de son bassin la collant bien a moi. Je l'embrassais amoureusement profitant de chaque contact contre ses lèvres, marchant doucement je l'avais bloqué entre un mur et moi. J'étais envahi d'une tel vague de désir que j'y succombais littéralement, une de mes mains remonta se positionnant dans sa nuque l'autre glissait sous son haut dans son dos.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Mer 11 Avr - 15:48




you always save me




Parfois Brownie attirait le danger comme un aimant ou c’était plutôt elle qui était attirait par ce genre de situation et sans le vouloir. Elle ne pouvait pas savoir que ça aller mal se passé avec Erwan, bon c’est vrai elle aurait du écoutait Robin, qui lui avait dit que c’était une mauvaise idée, au lieu de profité qu’il soit un peu jaloux. Mais elle n’aurait jamais pu devenir qu’il aller lui donné de la drogue pour qu’elle soit a sa merci. La jeune femme essayé de cerné Erwan mais c’était impossible, il rester un mystere, il pouvait avoir un geste correct mais la seconde suivante agir comme un crétin. Enfin heureusement que Robin était a l’heure au rendez vous. Et qu’il l’avait vu monter dans cette voiture.
Brownie regardait toujours Robin, avec toujours les yeux qui pétillé, elle était heureuse d’être avec lui, elle ne savait pas vraiment ce qu’il avait vu. Elle était juste bien avec lui. Elle c’était défendu contre Erwan, bien qu’elle c’était prit une baffe a cause de ça. Elle s’en moqué sur le moment elle ne pensait pas au lendemain, c’est vrai qu’elle aller devoir voir Erwan au entrainement mais sur le moment elle avait complément oublier cette partie la. Elle avait dit a Robin qu’il n’avait qu’un mot a dire pour qu’elle tombe dans ses bras. C’était vrai depuis qu’elle le connaissait elle attendait ça. Elle le regardait attendrit parce qu’il disait, elle avait envie de l’embrassé.
    « Pourquoi tu as attendu aussi longtemps pour me le dire » »
Si elle quelqu’un lui disait qu’elle aurait tout oublié le lendemain, elle ne le croirait pas. Pour elle c’était impossible d’oublie ce genre de chose, elle ne pourrait jamais oublier Robin. Elle attendait qu’il lui dise ce qu’il avait sur le cœur depuis 5 ans ce n’était pas rien. Quand elle lui avait annoncé qu’elle aller se marié, elle voulait qu’il l’a n’empêche. C’était étrange comme situation, elle pouvait sentir une tension entre eux, elle était nettement plus amplifier qu’en temps normal. Robin était son héros, ce n’était pas exagéré il l’avait sauver de Stan, et si il n’avait pas mit fin a son cauchemar elle aurait fini par faire une connerie. A cette époque la de sa vie elle n’était plus elle-même, elle prenait des truc pour pouvoir tenir éveillé, car la nuit elle n’arrivait pas a fermé l’œil de peur que Stan débarque dans sa chambre. Et quand Robin avait enfin découvert la vérité elle lui avait tout dit, elle lui avait avouer ses erreurs et avec lui elle avait enfin pu retrouver son calme.
    « « En beaucoup plus sexy » »
Plus Brownie parlait plus elle disait a Robin ce qu’elle ressentait même si c’était a demi mot. Il avait toujours été la pour elle. Bien que ce soir elle avait réussi à se défendre seule, il l’avait aidé, car personne ne pouvait savoir ce qu’Erwan aurai pu lui faire après. Brownie l’avait embrassé une première fois, seulement Robin avait arrêté le baiser. Elle le regardait comme ci il parler une autre langue, elle ne voyait pas se qu’il voulait dire par le fait qu’elle n’était pas dans son état normal. Il avait raison, elle n’était pas elle-même, mais elle ne pouvait pas vraiment s’en rendre compte. Mise a par avoir chaud c’était tout ce qu’elle pouvait dire. Son cœur s’emballait mais ça c’était l’effet que lui faisait Robin a chaque fois qu’il s’approchait d’elle.
Elle le regardait, elle voulait lui dire qu’elle aller bien. Ce n’était pas vraiment le cas, mais elle ne se sentait pas vraiment différence. Brownie lui avait enfin dit qu’elle avait quitté Aiden pour lui, elle était vraiment soulage de lui avoir dit. Même si elle aller surement l’oublier le lendemain. Elle l’avait embrassait encore une fois, elle espère que cette fois ci il ne la repousse pas. Elle en avait envie autant que lui de ce baiser. Heureusement il lui rendait son baiser, elle se rapprocha de lui jusqu'à vraiment se retrouvé contre lui. Elle profite de ce baiser, elle en avait envie de puis qu’elle l’avait rencontré, elle l’avait longtemps imaginé comment cela pouvait arrivait. Elle était loin du compte, dans ses rêves ça ne se passe pas comme ça. Elle s’était retrouvée coincé entre lui et le mur elle ne quitter pas ses lèvres une seule seconde. Brownie glisse les mains sous son t-shirt pour lui enlève. Elle s’arrêta de l’embrassait un instant pour le regardait en souriant, elle avait envie de lui et le voir torse nu, en se mordant la lèvre.




Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Mer 11 Avr - 23:10

I'm your Superman
« Heureusement que je suis le copain de Batman ! »


Jouer les superman ca me plait, je suis en médecine pour ca dans le but de sauver des vies et c’est aussi pour ca que je suis maitre sauveteur je sauve les gens, du moins je fais ce que je peux on peu pas sauver tout le monde et j'en suis bien conscient. Seulement quand je sauve en particuliers Brownie c'est encore mieux, je veux la protégé de tout et de tout le monde quitte a laisser ma propre vie de côté. J'étais content d'être jaloux parce qu'au moins ca m'avait fait accéléré sur la route, je serais arrivé quelques minutes plus tard et rien ne se serait passé comme ca, il l'aurait certainement emmener et je n'imagine même pas la suite de la soirée. J'ai déjà vu Brownie avec d'autre mec seulement le fait qu'elle soit célibataire et moi aussi renforcé cette jalousie je ne voulais qu'aucun mec ne l'approche pour être sur qu'elle soit encore libre pour moi. Si seulement je parvenais a me décider, c'était tellement simple de dire les choses pourquoi exprimé ses sentiments c'est si compliqué ? Pourtant c'est faire une phrase comme une autre avec un verbe et des compléments mais non y a rien a faire quand je suis devant elle je perd mes moyens. Je ne quittais pas son regard et elle ne faisait aucun effort pour détaché le sien du mien, je commençais a croire que c'était peu être le bon moment après tout, je venais de la sauver encore une fois j'avais qu'à prononcé une phrase ou même trois petit mots mais je préférais parler de Erwan en la félicitant pour son brisage de nez splendide sérieusement j'aurais pas fait mieux. Seulement elle m'avait laisser entrevoir qu'il y avait peu être une possibilité pour nous, elle m'avait quand même dit que je n'avais qu'un mot a dire pour qu'elle soit a moi. Elle ne pouvait pas s'imaginer ce que ces mots signifiaient pour moi, je m'étais alors ouvert lui avouant que c'est ce que je voulais le plus au monde, qu'elle était la seule depuis toujours, oui c'était la vérité je la voulais elle pour moi tout seul. Je voulais être un égoïste avec les autres. Je glissais mes doigts sur son visage, laissait parler mon coeur me faisait du bien quand elle me demanda pourquoi j'avais attendu aussi longtemps je baissais un peu les yeux avant de dire : " A chaque fois que j'ai voulus te le dire y a un événement dans ma vie ou dans la tienne qui s'est mit entre nous.. Après tu m'as annoncé que tu allais te marié et tu semblais heureuse donc j'avais pas le droit de te demander de quitter tout ça pour moi même si ça me rendait malade de te voir avec lui .. Je t'ai toujours aimé Brownie .. " C'était dur a dire mais ca me faisait un bien fou comme une libération certaine. Je savais qu'elle n'était pas elle mais il fallait que ca sorte je gardais ca en moi depuis bien trop longtemps. Oui j'étais son superman je veillais sur elle depuis que je l'a connaissais, j'aime assez l'idée d'être son ange gardien, son protecteur même si je rêve secrètement d'être bien plus que ca pour elle. Je venais de lui avouer ce que je ressentais c'est comme ci j'attendais une réaction de sa part j'attendais qu'elle me renvoi l'appareil en quelque sorte, oui en fait je voulais l'entendre dire. Ce moment aurait pu être simplement parfait si elle n'avait pas était drogué par Erwan parce qu'il y avait toujours se doute en moi de savoir si c'est réellement ce qu'elle ressent ou si c'est la drogue qui lui fait dire ca cependant je me laissais espéré, je me laissais y croire tout simplement parce que c'est ce que je voulais. Je rigolais a sa remarque, plus sexy que superman ? Elle jouait avec le feu a dire des truc comme ca souriant je lui dis : " Ha oui ? Redis le voir j'aime bien t'entendre dire ca . " J'étais entrain de jouer la carte de séduction alors que je savais pertinemment que c'était pas bien ce que j'étais entrain de faire, elle était vulnérable et moi tout ce que je trouvais a faire c'était la séduire. J'étais tellement habitait par ce désir de lui appartenir que j'en oublié les bonnes manière, j'avais cependant était prit d'un doute quand elle m'avait embrassé, comment être sur qu'elle ne regretterait rien ? Je pouvais pas en être certain je préférais m’assurer de son état. Elle venait de me dire que tout aller bien qu'elle voulait juste que je comprenne qu'elle me voulait moi et juste moi, elle avait même ajouté qu'elle avait quitter son futur mari pour moi. Je dois dire que dans ma poitrine c'était un véritable feu d'artifice, j'avais jamais étais aussi heureux, d'ailleurs un sourire s'afficha sur mon visage et quand elle m'embrassa a nouveau se fut cette fois ci réciproque. Coller a elle je laissais cette envie prendre possession de moi, je l'embrassais toujours plus amoureusement en restant cependant tendre, ma main vint rapidement se balader sur sa peau alors que je frissonnais sentant ses mains passer sous mon tee shirt, je me retrouvais rapidement torse nu. Je plongeais mon regard dans le sien un sourire aux lèvres me rapprochant a nouveau je capturais ses lèvres le plus lentement possible pour un peu la narguait mais surtout pour jouer un peu. Me décollant je rigolais a mon propre petit jeu me mordant la lèvres, j'attrapais sa main l’emmenant avec moi, je m'étais arrêté a côté de son lit me mettant dos a celui ci je passais mes bras autour de Brownie l'embrassant a nouveau. Mes mains sous son haut remontèrent pour le lui enlever je me recollais a elle, le contact de sa peau contre la mienne provoqué comme un courant électrique dans mon organisme. La serrant contre moi je ne quittais pas ses lèvres, je me tournais légèrement pour qu'elle soit dos au lit, me penchant au dessus d'elle je l'incitais a s'allonger quand ce fut le cas je m'allongeais doucement sur elle prolongeant toujours un peu plus chacun de nos baisers. Je n'aurais jamais pu me sentir aussi bien qu'à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Jeu 12 Avr - 0:31




you always save me




Dans cette chambre, elle se demander si elle était en train de rêver, tout simplement, tout semblait s’arrangé pour elle. Elle était de retour chez elle, elle trouver enfin le bon moment pour lui dire qu’elle l’aimait. Elle n’avait pas encore prononcé ses petits mots, en général elle avait du mal à le dire. Mais ce qui était fou c’était qu’il fallait qu’elle manque de se faire agressée par un mec pour pouvoir tout lui dire. La vérité était encore plus étrange, il fallait qu’elle soit sous l’effet d’une drogue pour ça. Un moment qui devait être parfait et beau au final aller disparaitre en fumé. Pourtant elle rester persuader que tout aller bien, qu’elle était bien. Mais non ce n’était pas vraiment le cas. Elle avait toujours eu envie de lui avouer ses sentiments pour lui, mais pour ça il fallait donc qu’elle soit sous l’effet d’une drogue de l’alcool, si elle l’avait dit elle l’aurait fait pour se donné du courage, mais elle aurait fait attention a prendre quelques choses qui ne lui fasse pas oublier tout les lendemains. Avoue ses sentiments a Robin c’était comme sauter a l’élastique elle était morte de peur mais une fois lancé elle était envahi par l’adrénaline, elle n’avait pas envie que cela s’arrête. La tout semblait si simple, elle avait juste lancé le sujet par un geste, un baiser sur sa main, un caresse et un regard. Elle continuer a le regardait, envouter par ses yeux. Elle n’arrivait pas a baisser son regard, elle ne voulait pas que cette échange cesse, peur de perdre se qu’il se passé entre eux, c’était a ça que ressemblait le bon moment. Son père lui disait souvent quand ça sera le bon moment tu le sentiras, il était bien gentil de dire ça, mais a force d’attendre elle risque de passé a coté. Mais apparemment non, tout laisser croire qu’il était tant qu’elle lui dise. Elle était prête a prendre tout les risque, elle était prête a se que quelqu’un débarque et gâche cet instant magique a chaque fois qu’elle aurait pu lui dire, ou l’embrassé il y a avait quelqu’un, ou quelques choses qui venait tout gâcher. La il aurait fallut un ras de marée ou qu’une météorite tombe sur terre pour gâcher cette instant qui semblait être le début d’une nuit magique.

Elle avait commencé a lancer le sujet qui aller tout changé entre eux, sans le quitter des yeux, elle ne pourrait jamais lui mentir, encore moins lui mentir en le regardant dans les yeux. Elle était vraiment touchée par lui, bien qu’il n’avait pas dit grand choses, mais c’était par son regard, qu’il arrivait a la touché. Elle ferma les yeux quand il posa ses doigts sur son visage, le simple geste lui faisait un drôle d’effet. Elle avait l’impression de fondre devant lui. Elle l’écoutait et ce qu’il lui disait la touchait, elle le regardait emu par ce qu’il venait de lui dire.
    «Et si je te dis que c’était avec toi que voulais me marié … Enfin ce que je veux dire, c’est que c’est que j’ai dis oui parce que j’avais perdu espoir pour nous deux. J’ai toujours cru que tu me voyais comme une amie. Je t’ai écris souvent, pour te dire ce que je ressentais mais j’ai jamais eu le courage te t’envoyé les lettre »
Elle lui avait écrit des lettres c’était vrai, personne ne connaissait l’existence des ses lettres, maintenant Robin était au courant, mais il ne fallait pas qu’il lui demande de lui montré, car il allait découvrir se qu’elle ressentait vraiment pour lui. Mais elle était prête a les lui montré un jour, encore faut il qu’elle se souvienne de lui avoir dit. Elle se sentait mieux de lui avoir dit, mais elle ne voulait pas tout dire non plus déjà qu’elle risque de lui faire peur, en lui avouant que c’était avec lui qu’elle voulait se marié. Brownie avait toujours était reconnaissante envers Robin de lui sauver la vie toujours au bon moment a croire qu’il avait ce don pour veiller sur elle mieux que quiconque. Elle se mit à sourire quand il lui dit qu’il était son superman, elle n’avait jamais vraiment trouvé superman sexy, comparait a Robin, elle n’avait pas pu se retenir pour le lui dire. C’était sorti tout seul, comme ci un flot de parole sortait de sa bouche sans qu’elle puisse le contrôlé.
    «Si tu y tiens. Tu es beaucoup plus sexy que superman et que tout les hommes que j’ai pu rencontrer »
Tout ce que Robin réussissait a faire c’était de la faire craqué, elle ne pouvait pas lui résister a croire qu’il avait senti cela. Elle se sentait de plus en plus étrange, elle avait de plus en plus envie de lui et bientôt elle risquer de se jeter sur lui. Elle ne tarda pas a l’embrassé une première fois et ça n’avait fait que confirmé ses sentiments pour lui, elle n’avait qu’une envie recommencer encore et encore. Seulement Robin avait un doute, il était conscient de la situation, mais Brownie avait trouvé les mots pour le faire céder, il n’y était pour rien, elle jouer sans le vouloir avec ses sentiments. En lui avouant qu’elle avait quitter son mari pour lui, c’était comme ci elle avait ouvert une porte qu’elle ne pourrait plus refermé, il n’y avait aucun retour en arrière quoi qu’il se passe cette nuit la, Robin serait au courant des ses sentiments pour lui. Elle l’avait embrassé une autre fois après avoir apaisait les doutes de l’homme de sa vie. Et cette fois ci il se laisse envahir par ce baiser. Elle se collait à lui se laissant plaquer contre le mur. Elle se laisser guider par ses désirs, ses envie a chaque fois qu’elle l’embrassait c’était plus passionnait plus fougueux, elle ne tarda pas a lui enlève son t-shirt le jetant au sol, sans faire attention. Elle ne voulait pas quitter un seul instant Robin, elle ne voulait perdre le contact avec lui. Le petit jeu qu’il avait mit entre eux, avait le donc de la rendre encore plus passionnait chaque fois qu’elle l’embrassait, elle lui faisait comprendre qu’elle avait envie de lui et depuis le temps qu’elle se retenait. Elle le regardait et se laisser guider par Robin, avant de se replacer contre et l’embrassait a nouveau, il lui manque déjà. Le seule moment ou elle arrêta de l’embrassait c’était le temps qu’il lui enlève son débardeur. Mais ça n’avait duré que quelques seconde, elle fini à nouveau par l’embrassait se laissant tomber en douceur sur son lit. Elle laissait glissait ses mains le long du dos de Rob, pour finir sur ses reins, la encore elle les fit glissait pour lui déboutonnait son jean sans quitter ses lèvres. Elle le mordit la lèvre, elle se redressa pour que ce soit lui qui se retrouve sur le lit et se placer sur lui. Elle rester un moment contre lui a le regardait avec un sourire.
    « Je t’aime Robin »
Elle l’embrassa tendrement, après lui avoir enfin dit qu’elle l’aimait. C’était ce qu’elle n’avait jamais eu la chance de connaitre. Brownie quitter ses lèvres pour déposait quelques baisers dans son tour, comme ci elle avait de le dévoré, elle lui fit même un suçon par la même occasion. Pendant qu’elle était occuper a l’embrassait elle avait glisse ses mains dans son pantalon.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Jeu 12 Avr - 21:07

I'm your Superman
« Heureusement que je suis le copain de Batman ! »


Qui aurait cru que cette soirée aller tourner en soirée confession ? J'avais l'impression de pouvoir tout lui dire la maintenant et je devais vraiment profité de cette sensation sachant que d'habitude j'avais toujours cette peur d'être repoussé ou même de votre notre relation partir en éclat parce qu'elle me voyait comme un simple ami. Je crois que je ne supporterais pas la deuxième possibilité, je ne veux pas la perdre, notre relation est bien trop précieuse a mes yeux. Depuis qu'elle était de retour a Gold Coast je ne cessais pas une seconde de pensé a elle surtout que le jour de son retour elle m'avait laisser entrevoir qu'il y avait peu être une possibilité pour nous alors pourquoi ne pas tenter ma chance ? Comme on dit qui ne tente rien n'as rien. Son regard me faisait littéralement fondre j'ai toujours rêvé qu'elle me regarde de cette façon et aujourd'hui elle le faisait comme ci de rien n'était, c'est elle qui avait commencer a ce dévoilé en m'annonçant qu'avec un seul mot elle pouvait être a moi, depuis le temps que j'attendais d'entendre ce genre de chose mon coeur n'allait pas s'en remettre. Sans suivit d'autre confession de sa part mais aussi de la mienne, j'avais réussit a lui dire que je l'avais toujours aimé et c'était pas quelque chose de simple a dire. Seulement la plus grande révélation arrive, elle m'avoua que c'était avec moi qu'elle voulait se marié, un large sourire s'était affichait sur mes lèvres l'écoutant j'étais vraiment touché par ce qu'elle me disait. : " Pour ce qui est de vouloir te marié avec moi on peut arrangé ça .. Je te veux comme femme, amante, mère de mes enfants, je te veux toi. " C'était une demande en mariage ça ? Ça en avait tout l'air ! Dommage qu'on ne soit pas a Las Vegas je l'aurais de suite épousé sans hésitation. Elle est la femme de ma vie depuis toujours et je ne veux un avenir qu'avec elle, si je ne peux pas l'avoir alors je ne veux personne je mourrais seul. Seulement tout était parfait, personne ne nous avez dérangé pour l'instant ce qui tenait déjà du miracle ! Il n'y avait que l'état de Brownie qui me faisait un peu douter, je ne doute en rien de mes sentiments, je doute simplement de sa réaction quand elle se réveillera demain, je ne veux pas l'entendre dire qu'on a fait une bêtise par exemple ou même l'entendre s'excuser pour ce qu'elle m'aurait dit simplement parce qu'elle avait sortit ca sous le coup de la drogue. Je suis quelqu'un qui réfléchis beaucoup avant d'agir qui ne prend aucune décision a la légère tout simplement parce que les choix que nous faisons ont tous une répercutions sur notre vie ou sur celle des autres. Le fait d'avoir eu un contexte comme celui la nous avait tout de même permis de nous rapprocher d'avantage, enfin on parvenait a ce dire les chose, comme quoi on avait besoin d'un événement pour nous faire réagir, j'étais vraiment soulagé d’être arrivé a temps je me le serrais jamais pardonné si il lui était arrivé quoi que ce soit. Elle venait de me dire que j'étais plus sexy que Superman et moi ca m'amuser je lui avais d'ailleurs demander de le répété bah quoi ? Un homme aime qu'on lui dise qu'il est sexy c'est vrai. Je souris de plus belle quand elle me dit que j'étais plus sexy que tout les hommes qu'elle avait rencontré jusque la. Je n'avais pas pu m'empêcher de lui dire : " T'es la plus belle femme qui m’ait été permise de voir. " Je continuais de passer mes doigts sur le contour de son visage, un petit sourire était apparut sur mes lèvres quand je l'avais vu fermer les yeux. Si seulement je n'avais pas ce doute qui rester en moi ! Je l'avais repoussé doucement après un premier baiser seulement tout ce qu'elle m'avait ensuite dit m'avait fait oublié tout mes doutes, je la voulais elle autant qu'elle me voulait moi et ca me suffisait amplement. Elle m'avait a nouveau embrassé et cette fois je n'avais pas résisté l'embrassant a mon tour, cette envie de l'a ressentait depuis 5 ans, 5 ans que j'avais envie de l'embrassé et je m'étais toujours retenu seulement la je pouvais laisser libre court a mon envie, elle était célibataire et moi aussi. Je l'avais doucement plaqué contre le mur avant de me retrouvé torse nu, après lui avoir retiré son haut je l'avais incité a s'allonger sur son lit et je n'avais pas tardé a la rejoindre l'embrassant passionnément. Je frissonnais sous ses caresses la laissant déboutonnait mon jean, j'avais tellement envie d'elle, je la laissais venir sur moi passant mes mains sur ses hanches et son dos en de douce caresse je l'embrassais avant de la regardait en souriant. Souriant qui s'accentua quand elle me dit qu'elle m'aimait, la regardant tendrement je m'étais rapproché d'elle doucement en disant : " Je t'aime plus que tout au monde. " Je l'embrassais a nouveau tendrement avant de fermer les yeux quand elle partit s'amuser dans mon cou. J'avais un sourire aux lèvres ça me faisait tellement de bien, elle commença a me faire un suçon ce qui n’arrangea rien a mon état, ses mains glissèrent sous mon pantalon ce qui déclencha une nouvelle vague de frisson. La serrant contre moi je fis glissais mes doigts le long de sa colonne vertébrale avant de faire passer ma main sous ses vêtements lui caressant les fesses un instant je l'avais ensuite retourné me retrouvant au dessus d'elle, je l'embrassais toujours, encore plus passionnément n'hésitant pas a faire glisser ma langue contre la sienne. Mes mains glissèrent jusqu'à son jean que je déboutonnais avant de le lui enlevé le balançant un peu plus loin, je fis glissé ma main sur sa cuisse tout en remontant mes lèvres de son bas ventre jusqu'à son cou remontant jusqu'à son oreille je lui dis dans un murmure : " J'ai tellement envie de toi .. " Je jouais encore un peu dans son cou avant de revenir contre ses lèvres en un baiser passionné, on pouvait enfin laisser libre cour a notre amour, pendant que je l'embrassais ma main venait de glissais sous son dos pour dégrafé son soutien gorge qui ne resta pas bien longtemps sur elle. Repartant de ses lèvres je redescendis doucement jusqu'à sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Jeu 12 Avr - 23:48




you always save me




Pour une fois, elle n’avait pas peur du lendemain, elle ignorait la suite des évènements. Depuis qu’elle le connaissait, elle voulait lui dire ce qu’elle ressentait pour lui. C’était le moment idéal pour cela. Pas parce qu’elle aller tout oublier, parce qu’elle rester persuader qu’elle ne pourrait pas oublier ce qu’elle ressentait a ce moment la. Brownie le regardait avec ses grand yeux bleu, elle avait envie de lui sauter dessus. Depuis son retour elle avait essayé de lui faire comprendre sans osait lui dire. Durant cet instant, elle se sentait poussé des ailes, elle pouvait lui dire ce qu’elle avait sur le cœur, sans avoir peur de le perdre. Le perdre était la pire chose qui pouvait arriver. Brownie était folle de lui, son regard la trahissait, il montrait qu’elle avait qu’une envie c’était l’embrassait. C’était impossible a dire ce qui avait permit a Brownie de commence a avouer ses sentiments. Elle continue a le regardait glissant sa main sur le torse de Robin, elle lui avait dit que c’était avec lui qu’elle voulait se marié, ce qu’elle avait caché depuis le jour ou elle lui avait dit qu’elle aller épousait Aiden, c’était étrange pour elle de dire ses mots. Quand elle avait rencontré Robin elle ne croyait pas vraiment a ce genre de choses, elle ne croyait pas vraiment en l’amour. Mais le beau brun avait tout changé en elle. Il lui avait fait découvrir des sentiments qu’elle n’avait jamais connus avant. Elle le regardait en souriant, il n’avait pas eu peur de ce qu’elle avait dit. Elle ne l’avait même pas encore embrassait, qu’elle disait que c’était lui qu’elle voulait épousait.
    « Fait attention a ce que tu dis Robin, je pourrais te prendre au mots »
Elle aurait pu lui dire oui si il lui avait demanderai directement. Elle le regardait en souriant, son état faisait que si il lui avait dit, viens on va se marié elle lui aurait dit oui directement. Elle l’aurait épousait sur le champ. Elle voulait passer le reste de sa vie avec lui, ça n’était certain. Mais la elle rester proche de lui. Elle était sincère dans ses sentiments dans ses gestes. Elle ne voulait rien faire pour blessé Robin, au contraire, elle voulait qu’il soit heureux, elle aimait le voir sourire. Plus elle lui disait ce qu’elle avait sur le cœur, plus la situation entre eux prenait autre tournure. Il y avait une tension qui voulait dire long.

Son super héros, elle le regardait en souriant, comme a l’heure habitude, il rigolé souvent d’un rien. Il c’était auto qualifier comme son superman, ce n’était pas pour lui déplaire, avoir son super héros rien que pour elle. Surtout qu’elle avait tendance a se mettre en danger facilement, Brownie n’était pas du genre a se laissait faire et souvent ça pouvait finir mal pour elle. Elle lui avait dit qu’il était sexy, aussitôt ça avait créé une réaction chez Robin elle n’hésiterait pas a lui redire quand il le voudrait. Pour une fois qu’elle arrivait a lui dire qu’elle le trouver sexy sans avoir peur de se prendre un vent. Elle le regardait en souriant, elle était vraiment heureuse comme jamais. C’était Robi qui lui faisait cette effet et personne n’autre, elle avait peut être était fiancé quelques semaines apparemment mais elle n’avait jamais eux ses étoiles dans les yeux comme elle avait quand elle regardait Robin. Quand Robin lui avait dit qu’elle était la plus belle femme qui avait vu, elle rougit légèrement, déjà qu’elle avait chaud ça ne l’aider pas vraiment.
    « Quand même pas »
Brownie reste proche de lui, elle avait vraiment l’impression d’être au paradis, elle fermé les yeux des qu’il posa ses doigt sur son visage. Il ne pouvait pas imaginait l’effet qu’il lui faisait. S’il pouvait sentir son corps s’emballer. Bon entre la température de son corps qui augmentait a chaque seconde et l’effet que lui faisait Robin. Elle était au bord de l’infarctus. Elle pensait qu’à tout moment son cœur pouvait lâcher. Elle l’avait embrassait une première fois, mais il l’avait repoussait s’inquiétant de état. Elle trouver ça touchant de sa part. Elle lui avait dit la vérité, elle l’avait embrassait une deuxième fois. Heureusement que Robin lui rendait son baiser, elle n’aurait pas supportait qu’il la repousse une autre fois. En l’embrassant elle se demander comment elle avait fait pour tenir aussi longtemps sans craqué. Elle se laissait guider par ce baiser. Les choses c’était enchainer rapidement entre eux, elle lui avait enlève son t-shirt avant de se laisser entrainé vers le lit, il lui avait retirait son haut aussi. S’allongeant avec lui sur le lit, elle ne quittait pas ses lèvres voulant profiter des moindres instants avec lui. Elle commencer a déboutonnait son jean doucement. Brownie se mit sur lui, pour l’embrassait encore une fois, elle frissonnait a chaque fois qu’il la touché, c’était une sensation qu’elle n’avait jamais éprouvait avant. S’arrêta pour lui dire qu’elle l’aimait, le fait qu’il lui réponde qu’il l’aimait aussi, lui fait du bien elle l’embrassa à nouveau.

La jeune femme était dans un drôle d’état, elle avait laisse ses envies, sa passion prendre le dessus, elle déposait des baiser dans son cou, le mordillant de temps en temps, son souffle s’accélérai au fur et mesure qu’il la touchait … Elle l’embrassait dans le cou, descendant sur son torse, elle jouer avec sa langue. Elle avait vraiment envie de lui et toutes les petits gestes, qu’elle avait ne faisait que lui faire encore plus d’effet. La jeune femme avait vraiment du mal a se détaché des ses lèvres, ou de sa peau. Elle se retrouva rapidement allongé sur le lit, Robin lui enleva rapidement son jean. Elle profita qu’il soit sur elle pour lui enlève son jean à son tour. Elle continuer a l’embrassait avec passion, caressant son dos. Brownie avait de plus en plus de mal a se métrisait, elle écoutait lui dire qu’il avait envie d’elle, et ne lui répondit rien car ses gestes, ses caresse parle pour elle. Elle lui avait déjà bien fait comprendre qu’elle avait envie de lui. Les seuls moments ou elle se détaché de ses lèvres c’était pour respirer et chaque fois elle regardait Robin avec tant de passion qu'elle avait continué à l'embrasser. Il plaçait ses mains tout autour d'elle et ce contact lui donnait des frissons. Elle fit glissait ses mains pour les glissaient sous ses sous vêtement et lui enlève tout doucement .


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Ven 13 Avr - 23:43

I'm your Superman
« Heureusement que je suis le copain de Batman ! »


Enfin. Enfin on parvenait a ce dire les choses, nous deux on a toujours tourner autour du pot et encore plus depuis qu'elle était revenu vivre a Gold Coast je passais beaucoup de temps avec elle et je pouvais pas m'empêcher de lui envoyé des petits signaux pour qu'elle comprenne. Quand je l'ai revu on avait même était sur le point de s'embrasser, chose qui ce serait certainement faite si nous n'avions pas encore était interrompu. Oui c'est toujours comme ça entre elle et moi, soit l'un et prit et pas l'autre, soit on était tout les deux célibataires et au moment ou on allait faire le premier pas un nouvel élément perturbateur fait son apparition. On doit vraiment être maudit. Sauf que la pour une fois rien ne semblait pouvoir nous dérangeait et nous nous étions déjà révélé pas mal de chose, j'avais toujours eut un doute concernant ce qu'elle pensait de moi. Parfois je me disais qu'elle devait juste me voir comme un bon copain mais parfois elle avait des gestes avec moi qui me laisser entrevoir un tout autre avenir pour notre relation, sauf que comme j'en étais jamais sur a 100 % je n'avais jamais risqué de mettre sur la sellette notre relation si fusionnelle. Relation qui m'était indispensable et qui avait était la cause d'un immense manque chez moi quand nous avions commencé a nous perdre de vue, chose que je ne voulais pas. J'en étais a lui parler de mariage, du moins c'est elle qui avait lancé le sujet en me disant que c'est moi qu'elle voulait épousé et pas Aiden, j'aurais eut cinq minutes j'aurais eut un peu pitié de lui le pauvre devait se sentir bien mal maintenant mais que voulez vous c'est un mal pour un bien. Lui loin du coeur de ma belle cela me laissé de l'avance pour aller la conquérir. Je ne suis pas du genre a me battre pour une fille si elle est en couple mais surtout si elle a l'air heureuse et c'est ce qui s'était passé entre nous seulement la je la voulais plus que tout au monde et je voulais qu'elle le sache alors je lui avais dit que pour ce qui était du mariage on pouvait arrangé ça. Je le pensais vraiment je voulais passé le reste de ma vie avec elle alors pourquoi attendre plus longtemps ? On avait déjà perdu cinq ans. Je souriais a sa réponses stoppant mes doigts qui ce baladait le long de son visage j'avais posé ma main sur sa joue soutenant son regard je lui répondis : " C'est peu être ce que je veux. " Oui je voulais qu'elle me prenne au mot je voulais qu'elle sache que j'étais dingue d'elle, et que j'étais vraiment sérieux. Je ne parvenais pas a quitter ses yeux, ils étincelaient de mille feu et je les trouvaient encore plus magnifique que d'habitude. Ma main libre rejoignit celle de Brownie posté sur mon torse en glissant le long de son bras. Comment on avait fait pour rester aussi longtemps si proche et n'avoir jamais véritablement dit a l'autre ce qu'on ressentait ? Comme quoi l'être humain est une énigme, je ne suis pas fin psychologue même si je suis quelqu'un de réfléchit je me posais la question a moi même, pourquoi tu ne lui a jamais dit ? Pourquoi t'as jamais tenter ta chance ? Et je vous répondrez franchement que je n'en ais aucune idée et pourtant je l'ai toujours aimé. Depuis toujours je m'étais proclamé moi même comme son ange gardien, son protecteur et encore plus quand j'avais apprit ce que lui avait fait subir son beau père. Je prenais soin d'être la dans l'ombre même quand elle avait un homme a ses côté qui la protégé, je ne pouvais pas m'en empêché s'était plus fort que moi et a plusieurs reprises je l'avais sortit de situation plus tordue les unes que les autres. C'est un aimant a danger ma Brownie mais ça je le sais depuis longtemps. Elle m'avait définit comme était plus sexy que tout les hommes qu'elle avait rencontré jusque la, je dois dire que j'en été flatté venant d'elle ça me touché vraiment, n'avais pas pu m'empêcher de lui retourné en quelque sorte le compliment et le fait de la voir rougir me fit encore plus craquer et je rigolais a sa remarque avant de dire : " Je t'assure que si. " Si je n'avais pas doutais de son état c'est moi qui l'aurais embrassé parce que je me retenais depuis si longtemps et encore plus depuis qu'on s'était retrouvé seul chez elle. J'aurais su la drogue exacte qu'il lui avait donner j'aurais pu déterminé si c'était un état psychotique ou simplement un effet de plénitude qui faisait qu'on avait plus peur de rien. J’espérais que ce soit la deuxièmes solution vraiment. Après un baiser que j'avais eut énormément de mal a repoussé j'avais finalement céder a mes envies suite a ses paroles plus que convaincante, je prenais le risque, j'avais envie pour une fois de prendre le taureau par les cornes et de lui montré que je peux être un lion quand je veux, j'ai vraiment envie de combattre pour que l'on puisse enfin être tout les deux. Après quelques instants contre le mur je l'avais emmené avec moi pour continuer nos petites affaires dans son lit, je ne pouvais plus penser j'étais complétement envahi par mes sentiments sinon je me serais empêché de faire ce que je comptais faire. Allongé sur son lit je l'avais laissé prendre les choses en mains, elle s'amusait dans mon cou, je profitais de chacun de ses contacts gardant les yeux fermés j'en été a me demander si j'étais entrain de rêvé ou si c'était vraiment réel ce qui était entrain de se passer. Je n'avais pas tarder a repasser au dessus d'elle lui retirant son jean, je me fis retirais rapidement le mien, allongé de tout mon long sur elle je l'embrassais avec passions, je frissonnais sous ses gestes, je ne pouvais pas être plus heureux, elle m'avait dit qu'elle m'aimait et je pouvais enfin l'embrassé et laisser libre court a mes envies. Ma main jouait le long de son corps alors que l'autre était resté dans son dos, je caressais sa cuisse remontant jusqu'à ses fesses, un nouveau frisson me parcourut quand ses mains glissèrent sous mon boxer je la laissais me l'enlever doucement continuant de l'embrasser, je me retrouvais complétement nu contre elle. Ma main sur sa fesses empoigna son sous vêtement je ne lui retirais rapidement, maintenant en tenue d'Adam et Eve je me positionnais correctement sur elle, glissant ma main le long de son bras la regardant un sourire aux lèvres, j’entrelaçais nos doigts avant de l'embrasser tendrement, j'entrais alors doucement en elle, mes lèvres descendant dans son cou j'enchainais des doux coup de reins. Je resserrais mes doigts autour des siens au fur et a mesure que rythme qui augmenté.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Sam 14 Avr - 18:54




you always save me




Depuis son retour, leur relation avait encore changé. Elle était revenue pour lui en grande partie. C’est vrai que a sa vie était ici. Mais s’il n’y avait pas eu Robin, elle ne sait pas si elle aurait franchi le cap si facilement. Elle avait essayé de lui faire comprendre, mais a chaque fois il y avait un truc qui faisait qu’elle reculé. Un pas en avant un pas en arrière. Ils agissaient souvent comme ça. Depuis la fois ou elle avait faillit l’embrassait sur la plage, elle y repensait souvent. Elle se demande souvent si c’était ce qu’il voulait. Et elle avait envie de voir si il y avait une possibilité, c’était en grande partie pour ça qu’elle avait accepté de boire un verre avec Erwan pour le rendre jaloux, mais sans faire croire a Erwan qu’il avait une chance. Car elle ne voulait pas non plus jouer avec les sentiments des gens. Elle voulait juste que Robin lui dise, l’invite a sortir, elle voulait vraiment avoir un premier rendez-vous avec lui. Comme un couple … Elle avait du mal a s’y faire parfois a leur amitié. Elle ne pouvait pas se passé de lui. Mais dès qu’il avait était en couple elle était toujours un peu froid et distance n’hésitant a traité ses ex de garce et d’autre petits surnom pas très sympathique. Au fond elle, elle savait parfaitement qu’elle avait une chance avec lui, mais elle était morte de peur. Parfois elle trouvé ça plus simple être son ami, il savait tellement de chose sur elle que ça l’effrayé. Si y a bien une personne a qui elle ne pouvait rien caché c’était lui. Alors comment il n’avait pas fait pour voir qu’elle avait des sentiments pour lui.

C’est sans peur, qu’elle lui dit qu’elle voulait l’épousait a lui, elle avait quitté Aiden pour lui, cependant elle ne pouvait pas être méchante avec son ex. Elle lui souhait de connaitre ce qu’elle était en train de vivre avec Robin. Elle l’aimait et pour une fois il semblerait que le destin leur laisse une chance. Elle aurait bien voulu lui avouer ses sentiments y a quelques années. Mais hélas, elle n’avait pas pu. C’était juste avant que Stan commencer à la détruire, après cela elle n’avait pas eu le courage de lui dire. Surtout qu’elle était partie à l’autre bout du pays brisant ses chances de voir un avenir avec lui. Elle détester Stan pour cela, pour ce qu’il lui avait fait subir mais aussi parce que a cause de lui, elle avait était séparé de Robin.

Brownie était vraiment bien, peut être un peu trop pour que ça soit normal, elle ne se posait aucune questions c’était peut être ça le problème. Elle écoutait ce que lui disait Robin, il lui disait que si elle voulait ils pourraient arranger ce problème. C’était quand même surprenant qu’il ne prenne pas peur a sa révélation. Au contraire, il avait dit limite qu’il voulait l’épouser. Elle le regardait vraiment heureuse de ce qu’il venait de lui dire. Elle rester face a lui, c’était le moment idéal pour l’embrasser.
    «Alors qu’est ce qu’on attend ? Je n’ai pas envie d’attendre plus longtemps pour être avec toi … Je veux m’endormir a tes cotes et me réveille dans tes bras. Je veux avoir des enfants à toi. »
Si il avait était a Las Vegas, elle l’aurait sans doute suivit pour l’épousait. Mais dans le fond bien qu’elle voulait l’épousait elle ne voulait pas que ça se passe aussi rapidement. Elle voulait ce souvenir de ce moment toute sa vie. Peut importe que ce soit un gros mariage, ou un petit … Elle voulait juste devenir sa femme. Comment elle avait pu perdre autant de temps avec lui. Si elle lui avait avoué ses sentiments quand elle le voulait ou ils en seraient ? Ils vivraient sans doute ensemble. Enfin avec des si on pourrait refaire le monde. Elle avait posait sa main sur le torse de Robin, elle arrivait a sentir son cœur battre. Elle ne rêver pas.

Robin était vraiment son ange gardien, celui qui arrive toujours a la sortir de toute sorte de situation. Elle se souviendrait toujours comment il l’avait sortie de cette histoire avec Stan, il avait du passé des heures a la convaincre d’accepté de partir et durant tout les trajets elle avait du mal a se faire a l’idée de le quitter, profitant de tout les moments passe avec lui. Elle se souvenait des nuits passées dans ses bras, a pleuré. A présent Brownie lui avait dit que pour elle il était l’homme le plus sexy qu’elle avait rencontré. Elle ne faisait pas ça pour le faire rougir, comme a son habitude. Elle doutait quand il lui avait dit qu’elle était la plus belle femme qu’il connaissait, elle le regardait en souriant devant sa réponse.
    « Alors on fait un fait un beau couple »
C’était la première fois qu’elle disait ce mot, qu’elle parler d’eux comme un couple. Elle c’était enfin décider a l’embrassé. Ce premier baiser avait marqué un changement dans leur relation, mais lequel ? Bien que Robin l’avait repoussé une fois elle ne compter pas en rester la, elle l’embrassa une autre fois. Elle voulait être avec lui, elle était prête à se battre pour lui. La deuxième tentative était la bonne. Robin l’embrassa à son tour. Elle se laissait guider par lui.

Elle c’était vite retrouvé sur son lit, a l’embrassait, elle se laisse emportait par son envie, ses sentiments et surtout ses désirs. Depuis le temps qu’elle attendait cela, elle n’allait pas s’arrêta. Elle se montrer entreprenante avec lui, elle déposait des baisers dans son cou et laissa une trace de son passage. Ce n’était voulu, elle se laisse emportait dans l’action. Ils étaient en train de s’embrassaient, elle passait ses mains dans son dos, descendent sur ses fesses. Frissonnant sur ses baisers et sur ses caresses. Quand elle s’était retrouvée allongé sous lit, elle en avait profité pour lui retirait son jean. Dès qu’elle le pouvait elle l’embrasa à nouveau, comme ci il lui avait manqué. Ils s’étaient retrouvé nous rapidement. Pendant qu’elle l’embrassait, elle en avait profité pour lui enlève son boxer. Elle s’était vite retrouvé nu a son tour. Elle le regarda tendrement posant sa main sur sa joue et l’embrassa tendrement Brownie fit glisser ses mains sur son dos, parcourant le chemin inverse jusqu'à s'arrêter autour de sa nuque, glissant une main dans ses cheveux pour gouter à nouveau à ses lèvres de façon beaucoup plus passionné. Leur décision prise et le temps défilant à une vitesse folle, Brownie ne perdait aucune minute et dans un geste doux et pratique, alors que ses lèvres furent totalement prisent au piège par celles de Robin qui ne les laissaient respirer que lorsqu'il devait lui même le faire. Très rapidement, ils retrouvèrent leurs petites habitudes et aussi rapidement que ce jeu avait prit de l'ampleur, le couple se retrouvait d'une bien belle façon. Les minutes s'écoulaient une par une mais en aucun cas cela ne tracassait les deux amants. A croire qu'ils arrivaient à tout contrôler par leurs regards qui se croisaient. L'intensité prit le controle total de la pièce tandis que les baisers se faisaient plus rares, par manque de souffle.. Souffle qui se faisait brulant de part et d'autre. Brownie, doucement, vint joinde l'une de ses mains à celle de son chéri, qu'elle serra fort dans la sienne comme pour lui communiquer tout ce qu'il arrivait à lui donner en une simplicité folle. Les lèvres ardentes de Robin terminèrent leur chemin au creux du cou de la jeune maman, tandis que doucement leur petit moment prenait fin, après de langoureuses minutes de bonheur. Le couple avait depuis longtemps cette habitude de se retrouver et de se laisser aller ainsi pour mieux se comprendre et pour profiter de leur couple à un niveau indescriptible. Leur désir l'un pour l'autre ne diminuait jamais et après un tel moment, leurs sourires illuminaient la maison entière, tant ils arrivaient à profiter de chaque seconde ensemble après une telle intensité. Leurs deux corps, bien que toujours collés, restèrent immobiles un instant, le temps de conclure ce moment par baiser diablement délicieux, après quoi, à nouveau Robin se retrouva sur le dos, et Brownie tout contre lui. Elle déposa un baiser sur son torse avant de relevé la tête vers lui pour l’embrassait.
    « J’ai quelques choses a te montrais …. Si tu me laisse me levai …. »


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Dim 15 Avr - 18:50

I'm your Superman
« Heureusement que je suis le copain de Batman ! »



Tout semblé s'arranger pour nous deux, on avait passé tellement de temps a se tourné autour sans vraiment savoir ce que l'autre attendait de nous, si seulement je l'avais compris plus tôt ou si simplement j'avais eut le courage de lui avoué ce que je ressentais c'est a moi qu'elle aurait peu être déjà dit oui et elle serait devenu une Salvatore. Dans le fond elle fait déjà partie de la famille, ma mère la considérait comme sa fille et elle s'entend a merveille avec mon paternel, en même temps il en faut beaucoup pour ne pas l'aimer ! J'avais envie de l’emmené a Las Vegas la tout de suite ayant peur d'être dans un rêve, j'avais peur de la voir disparaitre d'un moment a l'autre mais ce n'était pas le cas au contraire je sentais bien sa main contre mon torse ce qui prouvait qu'on était dans la réalité. Mon coeur battait fort a chaque fois que Brownie prononçait une phrase car elle m'avouer tout ce que j'avais voulut entendre depuis cinq ans, j'avais souvent rêvé cette scène j'avais imaginé de multiple scénario mais jamais je n'aurais pensé que cela se passerait de la sorte. Je parle bien entendu du fait qu'elle est été drogué par Erwan, étant quelqu'un avec des principes cela me posait quelques soucis seulement j'avais envie d'être sincère, j'avais l'impression de pouvoir me battre contre le monde entiers a ce moment précis alors je n'allais pas faire machine arrière, pas maintenant surtout que personne ne nous dérangé. Je voulais en effet qu'elle me prenne au mot j'avais envie d'être son mari, on avait tout le temps pour ca mais je ne pouvais pas m'empêcher de lui dire et sa réponse ne fit qu'intensifier mon sourire : " Épouse moi, soit ma femme et je serais le plus heureux des hommes. " J'avais des étoiles dans les yeux ce moment était magique et il changerait a tout jamais notre relation d'un côté j'en étais plus que heureux mais de l'autre j’espérais vraiment que notre relation reste aussi fusionnelle, entre nous il n'y avait jamais eut de lassitude tout simplement parce qu'avec Brownie c'est impossible de s'ennuyer j'en ai encore eut le preuve ce soir mais aussi parce que je prends plaisir a la connaitre encore un peu plus chaque jour, je dois avouer que je la connais presque par coeur mais on ne peut pas connaitre par coeur une personne c'est impossible. J'allais pouvoir apprendre a la connaitre en tant que petite amie et j'en été vraiment très content. D'ailleurs après m'avoir dit que j'étais sexy et que le compliment lui fut retourné elle parla de nous en tant que couple ce qui avait eut pour conséquences de me faire sourire, l'entendre de sa bouche était si bon ! Ma main positionné sur sa joue descendis dans sa nuque, je la regardait tendrement avant de lui dire : " On va faire des jaloux moi je dis. " Je rigolais gardant mon regard dans le sien, j'avais mauvaise conscience une partie de moi : le moi réfléchit voulait m'empêcher de faire ca connaissant son état mais l'autre partie : le moi amoureux n'avait qu'une seule envie l'embrasser. Le moi réfléchis avait prit le dessus un petit moment mais le moi amoureux avait vitre reprit l’avantage cédant a mes envies. Une toute autre tension était apparue entre nous je la désirais autant qu'elle me désirait, je sentais son désir par ses gestes et ses baisers si délicieux. Une fois sur son lit nous nous étions mutuellement déshabillé petit a petit, puis nos corps c'était entremêlé et les minutes passèrent, je ne pourrais pas décrire ce que je ressentais a cette instant y a pas a dire quand les sentiments sont présent c'est plus juste du sexe c'est quelque chose de beaucoup plus fort, quelque chose de vraiment meilleur. Je profitais de chaque instant c'était un moment si délicieux que je ne pourrais jamais l'oublier, le rythme se fit plus lent puis je m’arrêtais restant sur elle je reprenais mon souffle contre sa peau concluant notre acte par un baiser passionné. je m'étais ensuite laisser tomber sur le côté passant mes bras autour de Brownie qui resta contre moi, mon bras passant en dessous d'elle ma main restait sur sa hanche alors que l'autre lui caressait les cheveux avant de descendre le long de son bras et remonté en de douces caresses. Je ne la quittais pas des yeux quand elle se rapprocha répondis le plus tendrement possible a son baiser la serrant un peu plus contre moi. La regardant un sourire aux lèvres je l'écoutais hochant la tête : " Du moment que tu reviens vite contre moi ca me va " Je souriais a nouveau, ma main sur son bras remonta et attrapant son menton de mes doigts je l'embrassais a nouveau tendrement, maintenant que j'y avais le droit je n'allais plus pouvoir m'en passer. Je pris soin de prolonger le baiser avant de lui sourire et de la laisser se lever, mon attention se porta plus particulièrement sur une photo qu'il y avait sur sa table de nuit, l'attrapant je m'assis dans le fond du lit la regardant avec le sourire. Brownie avait une photo de nous deux sur sa table de nuit c'était pas rien, ma photo préféré en plus, photo ou je l'ai dans mes bras et ou nous avons tout deux un immense sourire. On faisait vraiment un beau couple y a pas a dire. Voyant que Brownie revenait je lui dis : " C'est ma photo préféré. " Je lâchais un petit rire la remettant en place je remarquais alors la boite qu'elle avait dans les mains intrigué je m'installais encore mieux. La température de mon corps revenait a la normal heureusement que j'avais se draps sur moi sinon j'aurais eut froid je pense. La laissant s’installait je posais ma main dans son dos déposant un baiser sur son épaule et un autre dans son cou. Je reportais mon attention sur la boite qu'elle venait d'ouvrir et un nouveau sourire apparut sur mon visage attrapant la boite que je mis sur mes genoux j'y plongeais ma main y sortant toute sorte de trésor tournant mon regard vers Brownie je lui dis : " Tu as tout garder toi aussi ? " oui de mon côté j'avais aussi gardait quelques petite chose, pas tout mais une partie. Mon attention se reporta plus particulièrement sur un pendentif qui se baladé dans un coin de la boite, je le fis glissais entre mes doigts ne le lâchant pas des yeux un léger sourire aux lèvres, il avait appartenu a ma mère j'étais au courant qu'elle lui avait fait cadeau parce qu'elle elle a toujours su que Brownie était la femme qu'il me fallait. C'est une sorte de tradition dans la famille, les femmes offrent a la fille qu'elle choisirait elle pour leur fils ce pendentif. Il se balade d'ailleurs depuis des générations et je pense que Brownie doit encore se demander pourquoi elle le lui avait donner. La regardant je lui dis : " Ma mère t'avais choisit depuis le début, elle voulait que ce soit toi qui s'occupe de moi une fois qu'elle serait partie.. " Ma mère était doué pour cerner les gens, elle avait du voir qu'entre nous ce n'était pas une simple amitié ca aller bien au delà. Je le serrais un peu plus entre mes doigt, je regrettais vraiment qu'elle ne soit plus de ce monde mais je continue de la faire vivre a travers moi et je fais tout pour qu'elle soit fière.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Lun 16 Avr - 17:16




you always save me




A présent tout commencer a prendre un sens, elle avait enfin réussit a ouvrit son cœur. Elle lui disait peut a peut ses sentiment. Elle y arrivait bien comme ci cela semblait naturel. Les choses commencé a prendre leur place. Plus elle lui avouer la vérité sur ce qu’elle ressentait, et sur le fait avait quitté, aurait du se fiancé avec lui plus elle avait l’impression d’être a sa place. Comme ci elle était née pour être avec lui, pour le rendre heureux. Elle l’écoutait et lui aussi voulait la même chose qu’elle, ce qui la rendait vraiment heureuse. Bien sur que Brownie voulait l’épousait, pour lui elle était prête a bien des choses, elle avait déjà traversé la moitié du pays pour le retrouvé, elle avait dit repoussait un homme bien, elle avait renoncé a un mariage, un avenir. Tout cela par amour pour Robin, elle n’arrivait a l’oubli, elle avait déjà essayé de tracé un trait sur lui, car c’était trop douloureux pour elle de pensé a lui, de pensé a tout ce qu’il aurait pu être. Mais elle n’avait jamais vraiment réussit a contrôlé ses sentiments pour lui. Voila tout ce qui’ l’avait conduit ici, dans cette chambre. Elle écoutait Robin qui lui demande de l’épousait, elle était quand même surprise, mais heureuse.
    « Je t’épouserais avec plaisir, rien ne me rendrait plus heureuse que devenir ta femme »
Brownie le regardait dans les yeux, elle ne pouvait pas détacher son regarde de celui de Robin, elle était enfin heureuse. Enfin elle pouvait l’embrassé avoir des gestes tendre avec lui sans craindre qui découvre les sentiments qu’elle avait pour lui. Depuis qu’elle le connaissait elle avait envie de l’embrassé, le prendre dans ses bras et lui dire tout ce qu’elle ressentait pour lui. Si il y a bien une personne a qui elle avait du mal a caché des choses c’était bien Robin des qu’elle avait un souci, elle venait lui parler. Sauf une fois mais la c’était parce qu’elle avait honte de ce qui se passé dans sa vie. C’était certain qu’elle le trouvé vraiment attirant elle lui avait fait comprendre a plusieurs reprise avec moins de succès que lors de cette soirée. Brownie se mit a sourire quand il lui dit qu’il aller en faire des jaloux. Elle le regardait elle n’était pas contre.
    « Et bien ça changera un peu … Pour une fois ce n’est pas moi qui serait jalouse de te voir avec une autre »
Brownie avait fini par s’allongé sur son lit avec Robin, Elle laissa ses mains glisser doucement le long du dos musclé de son chéri, les laissant même descendre le long du dos de Robin.. Toujours avec une douceur infinie. Enroulant ses jambes à celle de son amant, Brownie fit glisser ses mains sur son dos, parcourant le chemin inverse jusqu'à s'arrêter autour de sa nuque, glissant une main dans ses cheveux pour gouter à nouveau à ses lèvres de façon beaucoup plus passionné. Elle n’avait jamais connu, une tel ammonie avec quelqu’un …Comme si Robin arrivait à lire dans ses pensées, il réussit à lui faire oublier toutes ses questions par un simple baiser, un baiser si amoureux et si intense à la fois qu'elle ne saurait le décrire. Tout doucement, le couple fit abstraction du peu de temps de ce qui c’était passé ce soir la, et se glissèrent dans leur bulle rien qu'à eux pour se retrouver comme ils le faisaient si bien. Et cela peut paraitre dès plus cliché au monde, mais l'intensité de leur amour était tellement forte qu'absolument tous les doutes qui pouvaient exister dans la tête d'Brownie disparaissaient totalement de ses pensées. Chacun de ces moments passés avec Robin faisait découvrir tellement de nouvelles sensations à Brownie qu'elle avait l'impression que son cœur allait exploser de bonheur, d'amour, de douceur mais de plaisir également. tout son corps réagissait au moindre mouvement, au moindre geste de Robin.. et ce depuis leur toute première fois. Encore ce matin, et malgré le temps qui était compté, Brownie se sentait flotter sur un petit nuage après un tel moment. Quelques mots doux, un long baiser plus que passionné et le couple se détachait enfin pour finalement reprendre leur vie 'normale', forcés de sortir de leur petit cocon qu'était sa chambre.
    «Je reviendrai toujours vers toi »
Brownie, le regarda en souriant, elle voulait lui montré quelques choses de bien particulier, elle garder ce truc pour elle seule durant des années. Elle l’embrassa tendrement profitant de ce baiser, elle était heureuse de pouvoir enfin le faire. Elle se releva, elle prit de quoi de changer avant de partir en direction de la salle de bain. Elle enfila un t-shirt qui appartement a Robin et un shorty. De retour dans la chambre elle attrapa une boite, qu’elle garder précieusement dans son dressing pour que personne de la trouve. Elle se réinstalla dans le lit juste a coté de Robin, lui volant un baiser au passage, ça semblait si naturel pour elle de l’embrassait, il tenait la photo qu’elle avait sur la table de nuit. Elle avait était prise y a déjà quelques temps, ils avaient passé un après midi entre amis en train de rire, s’amusé comme des petits fou. Elle se mit à sourire quand il lui dit que c’était sa photo préféré, a elle aussi normal sinon elle ne serait pas sur sa table de nuit. Elle regarda a son tour la photo, elle remarqua que le cadre était abimé a certain endroit.
    «Je l’adore cette photo. Parfois j’aimerai revenir au moment ou elle a été prise … »
Brownie c’était emmitouflé dans les draps, commencé avoir une drôle de sensation, incapable de dire si elle avait froid ou pas. Son état était tel qu’elle avait l’impression de rêver, même sa vision était flou par moment, enfin c’était étrange a expliquer. Elle préfère pense que c’était du a la fatigué plutôt que commencer a en parler a Robin. Le connaissant il allait surement s’inquiéter. Elle regardait tout ce qu’elle avait gardé, elle se disait qu’elle en avait des choses. Il devait la prendre pour une folle. Dans cette boite il y avait des tonnes de choses, des bout de papier avec juste un petits mots écris en cours, des lettres, un bracelet qu’on trouve dans les distributeurs pour enfant. Elle avait même garde les billets d’avions qu’elle prenait quand elle aller le voir et il y avait pas pas mal quand même. Elle le regarda avec un petit sourire mais aussi surprise parce qu’il venait de lui dire, lui aussi garder ce genre de chose ?
    «Je garde tout. Et ça plais pas toujours. Aiden n’a jamais aimé que je garde cette boite, il voulait que je me débarrasse de tout ça. Mais j’ai jamais pu me résoudre a tirait un trait sur toi. »
Brownie posa la tête sur son épaule, elle le laissait fouiller sans rien dire. Elle attraper des photos souriant, il y avait plusieurs qui pouvait mettre doute sur leur relation. Sur presque toute ils avaient l’air d’un couple. Ou alors c’était un regarde qui les trahissaient. Elle regarda le pendentif qui tenait sa ses mains, elle souriait, a chaque fois qu’elle le voyait il lui rappelle de bon souvenir, mais aussi elle ressentait un pincement au cœur. Elle adorait la mère de Robin c’était vraiment une femme exceptionnelle. Elle avait perdu la chaine de ce collier. Quelqu’un lui avait arraché et du coup elle ne pouvait plus le portait. Car depuis son départ elle l’avait toujours autour du coup et elle l’enlève quasiment jamais. Brownie releva la tête et écouta Robin, elle ne comprenait pas exactement pourquoi il disait ça. C’est vrai que sa mère en lui donnant lui avait demande de prendre soin de son fils.
    « Elle m’avait choisis ? Comment ça ? Elle n’a aucuns soucis à ce faire sur ça. Je compte bien tout faire pour te rendre heureux. »
Brownie elle s’approcha de lui pour l’embrassait tendrement .Posant sa main sur sa joue Elle le regardait ensuite en souriant, elle devenait déjà accro a ce genre de moment avec lui. Elle ne voulait pas que ça s’arrête a aucun moment.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Jeu 19 Avr - 1:28

I'm your Superman
« Heureusement que je suis le copain de Batman ! »



« Je t’épouserais avec plaisir, rien ne me rendrait plus heureuse que devenir ta femme » Comment ne pas sourire après cette phrase ? Elle ne pouvait pas s'imaginé a quel point j'étais heureux a ce moment précis, aucun mot n'est assez fort pour décrire ce que je ressentais, j'avais le coeur qui battait très vite dans ma poitrine et je crois que j'étais a la limite de lui sauter dessus pour l'embrasser. Oui comble de l'ironie je la demandais en mariage alors que je n'avais pas encore eut la chance de goûter a ses lèvres, chose que je désire depuis très longtemps mais que je m'étais toujours retenu de faire. Qu'est ce que j'attendais hein ? Parfois je me mettrais des baffes a moi même pour me faire réagir, je me contentais de lui caresser la joue tendrement, me noyant dans le bleu de ses yeux. Je me perdais dans mes pensés repensant a plusieurs moment que nous avions vécu tout les deux et qui me rappeler celui ci, j'étais passer a côté de tellement de signaux que je me trouvé bien bête de n'avoir rien remarquer. J'ai perdu tellement de temps avec elle, j'ai faillit la perdre définitivement également mais heureusement pour moi elle n'était pas rester avec cet Aiden. Plus rien ne pourrait m'arrêter maintenant j'étais bien décidé a me battre pour nous et je le ferais, celui qui nous séparera a nouveau n'est pas encore né ! Maintenant nous pouvions nous considéré comme un couple et j’espérais que cette révélation ne changerait rien entre nous parce que j'ai connu des couples qui se sont chercher et séduit pendant un moment et qui en se mettant en couple on perdu leur lien si précieux, moi j'allais tout faire pour que cela n'arrive jamais. Je ne supporterais pas de la perdre a nouveau, je pouvais ouvrir mon coeur comme jamais je ne l'avait fait. Nous formions un très joli couple il fallait bien l'admettre alors oui c'est certain qu'on allait faire des jaloux. Je rigolais a sa remarque avant de dire : « Toi jalouse ? Tu as toujours été la seule qui compté pour moi et ceux depuis le premier jour ou je t'ai vu dans cette salle de cour. » C'est clair que sur ce point je ne regrettais pas les cours, c'est surtout dans les salles de classes que nous avions apprit a nous connaitre étant très souvent assit l'un a côté de l'autre, je ne compte d'ailleurs plus les heures de colles que nous avions passé ensemble pour cause de bavardage. Mais je ne regretterais jamais d'être tomber sur elle, elle avait changer ma vie bien que nous n'ayons pas eut l'occasion de nous rapproché encore d’avantage a cette époque. Et ce rapproché c'est ce que nous étions entrain de faire, après une longue hésitation dut a son état j'avais finalement laisser le moi amoureux décidé pour une fois, je devais affirmais mes sentiments et les lui transmettre. Nous nous étions retrouvé tout les deux dans son lit pour un moment des plus magique, moment inoubliable ou le temps nous semblait arrêté, c'était notre moment a nous, moment ou notre amour gagné encore en puissance. Sentir son corps contre le mien déclenché des frissons en moi, a chaque fois que mes lèvres quitté les siennes c'était pour nous laisser respiré mais cette distance déclenché un manque immédiat chez moi et je l'embrassais a nous. Nous étions resté ainsi un petit moment faisant monté la température de la pièce, puis la fatigue grandissant j'avais ralentit avant de resté posé sur elle l'embrassant encore passionnément. Oui fois glissé sur le côté je l'avais gardé contre moi pour un petit moment de tendresse, je l'embrassais toujours avec beaucoup de tendresse, j'étais complètement dingue de Brownie, je ferais tout pour elle. Je l'avais laisser se levé après un ultime baiser j'en avait un peu profité pour me rincé l'oeil, bah quoi je suis un homme, puis mon regard c'était porté sur une photographie, photographie que je connaissais bien sachant qu'elle est de loin celle que je préfère. La regardant de plus prêt je remarquais qu'on avait ce petit plus dans le regard qui trahissait nos sentiments et pourtant je ne l'avais jamais remarqué auparavant, comme quoi parfois certaine chose évidente nous échappe. Brownie était revenu avec une boite a la main et je ne pus m'empêché de sourire quand je reconnus un de mes tee shirt sur son dos, j'en avais plusieurs a elle chez moi sauf que moi bah je peux pas les porter ! La laissant s'installé j'écoutais ce qu'elle avait a dire a propos de la photo et je souris en disant : « Pourquoi a ce moment précis ? On a eut tellement de bon moment çà serait cruel de devoir n'en choisir qu'un. » Souriant je m'étais approché déposant un baiser dans son coup puis je rigolais a son baiser volé, c'était tellement spontané maintenant comme ci on le faisait depuis quelques temps. Mon attention c'était focalisé sur la boite qu'elle avait ramené, c'était donc ça ce qu'elle voulait me faire voir ? Ouvrant la boite j'y découvrit plus d'un trésor, notre passé commun était résumé dans cette boite, je pouvais apercevoir des photos, des billets d'avion, des billets de concert et tout un tas de petits objets qui avaient tous une signification. J'étais ravis de voir que je n'étais pas le seul a avoir garder tout un tas de souvenirs de nous, je souriais a sa réponse posant ma tête contre la sienne je lui dis : « Je suis content que tu ne t'en ai pas débarrassé, c'est plein de trésors qui nous définissent et qui raconte notre histoire, d'ailleurs je vais en ajouter un.. » Je décrochais ma montre retirant la pile pour que l'heure ne puisse plus changer je me tournais vers Brownie la regardant tendrement je lui dis doucement : « Je t'aime. » Je m'étais approché d'elle pour l'embrasser tendrement je voulais que cet instant reste gravé dans le temps alors quoi de mieux qu'une montre pour nous le faire rappelé, plaçant celle ci dans la boite j’aperçus un tout autre objet qui attira mon attention, le pendentif de ma mère. J'étais vraiment content qu'elle l'ai gardé car il a une vrai valeur sentimentale mais aussi une signification des plus importante, signification qui devait ignoré Brownie, me tournant vers elle je lui fit d'ailleurs savoir que ma mère l'avait choisit elle depuis le début. Je lui souriais doucement j'avais un petit pincement au coeur mais en même temps j'avais pas le choix que de vivre avec, relevant mon regard dans celui de Brownie je lui dis : « Ce pendentif n'est pas qu'un simple pendentif, il se ballade dans la famille depuis des générations, en fait il a une grande signification. C'est une sorte de tradition dans la famille, une mère choisit la fille qui lui parait être celle qu'il faut a son fils et elle lui offre ce pendentif; ma mère t'avais choisit toi depuis le début tout comme moi je t'ai choisit le premier jour ou je t'ai vu. » Je répondis tendrement a son baiser le prolongeant avec soin encore et encore glissais ma main dans sa nuque pour l'intensifié un peu puis je posais mon front contre le sien attrapant sa main j’entrelaçais nos doigts puis l'embrassa a nouveau.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Jeu 19 Avr - 15:49




you always save me




C’était étrange entre eux. Ils ne c’étaient même pas embrassé qu’ils pensaient déjà au mariage, Brownie l’aimait depuis bien longtemps et elle n’avait jamais eu le courage de lui dire. ça avait était plus facile de le dire a Aiden sont ex fiancé. Elle avait envie de l’embrassé, elle en avait assez de se retenir, cela faisait 5 ans, qu’elle avait envie de l’embrassait, de lui dire qu’elle voulait passe le reste de sa vie avec lui. Qu’il avait toujours était le seul a qui elle pensait. Pourtant Brownie avait eu plusieurs aventure mais jamais s’en importance. Au fond elle attendait que Robin lui dise, car il avait sans doute essayé de lui faire comprendre, mais elle n’avait rien vu, elle préféré se persuader qu’il ressentait que de l’amitié pour elle. Bien qu’elle avait envie de s’avancer vers lui pour enfin l’embrassé, elle rester comme hypnotisé par son regard, ses mouvements était doux, c’était comme ci ils étaient dans un autre monde, elle se demande si c’était bien réel. Brownie avait posait sa mains sur ton torse, elle ne voulait pas rater un seul moment, un seul mot, un seul geste. Tous avaient de l’importance entre eux. Est-il possible de rattraper le temps perdu ? Rien était sur, mais elle pouvait a présent vivre le moment présent sans avoir peur, sans avoir a caché ce qu’elle éprouvé pour lui. Depuis qu’elle avait rompu avec son ex, elle voulait se battre pour lui, mais les choses avaient était plus facile a dire qu’a faire, a chaque fois qu’elle se retrouvé en face de lui qu’elle le regardait dans les yeux, elle était complément bloqué. Mais au fond elle, elle avait qu’elle allait tout faire pour avoir la chance un jour de vivre a ses cotés comme un couple. A croire que tout fini par arrivait, ils étaient enfin a couple. Du moins elle se considère en couple avec lui a partir du moment où il lui avait dit qu’il voulait l’épousait. Elle ne voulait qu’une choses pouvoir rester aussi proche de lui, elle disait toujours que ce qu’elle voulait chez un homme c’était quelqu’un qui était a la fois son meilleur ami, mais aussi l’homme qu’elle aimait, elle l’avait trouvé avec Robin, mais est ce que maintenant qu’il était en couple, elle arrivait a tout lui dire, le moindre petit secret comme elle le faisait avant ? Brownie lui avait avoué qu’elle avait était jalouse, ce n’était pas nouveau, à chaque fois qu’il avait une copine, elle n’était pas vraiment tendre des que celle-ci faisait un pas de travers. Et elle ne leurs laisser pas vraiment de chance.
    « Oui j’étais jalouse, de toutes tes ex, de Gwen, toute celle avec qui tu as une relations particulière. J’ai toujours eu envie d’être avec toi. »
Leurs passés étaient étrange, ils avaient étaient toujours proche l’un de l’autre, toujours a se chercher mais sans se trouver vraiment. Elle attendait de lui qu’il fasse le premier pas, sans jamais osait le faire, malgré son envie. Brownie avait toujours était jalouse des qu’une fille d’approchait de lui. C’était plus fort qu’elle, elle n’arrivait pas s’empêcher. Mais a présent, elle n’avait plus aucun doute sur sa relation avec Robin elle savait très bien maintenant qu’elle n’avait plus rien a craindre, qu’une fille n’allait pas venir se mettre a travers de la couple. Finalement elle c’était aller a ses envies et l’avaient embrassé enfin.

Le couple, avait fini par se retrouvé sur le lit, ou ils s’embrassaient pour finir par avoir leur moment, c’était tellement magique, elle n’avait pas de mots pour exprimé ce qu’elle pouvait ressentir. Elle n’avait jamais connu cela avec un autre, elle était vraiment amoureuse de Robin et a croire que l’amour change tout. Il rendait tout plus beau, plus intense et plus magie. Brownie resté un moment contre lui, elle l’embrassa passionnément, elle posa une main sur son visage, voulant se souvenir de ce moment toute sa vie. Robin, c’était glissé sur le coté, du coup elle s’était tourné vers lui, posant la tête contre son torse. Elle voulait lui montrait quelques choses, elle l’embrassa et se leva avec difficulté, car elle avait envie de rester contre lui. Brownie n’était pas partie longtemps, juste le temps de s’habille, elle commencer a avoir un peu froid. Elle était revenue se remettre prêt de lui, avec son petit coffre au trésor, une boite rempli de souvenir. Brownie regardait la photo que Robin tenais dans ses mains, elle le regardait tendrement. Elle haussa les épaules.
    « Parce que tout était plus simple a ce moment la. Tout aller bien encore a cette époque, j’avais envie de te dire ce que je ressentait pour toi »
Elle le regardait amoureusement, souriant a son baiser, déposant un baiser volé sur ses lèvres, elle était bien avec lui, heureuse. Elle regardait avec lui tous les souvenirs qu’elle avait garde, elle connaissait le moindre objet qu’il y avait dans cette boite. C’était un peu étrange pour elle de lui montré ce qu’elle avait garde, mais si elle voulait lui montré tout cela c’était une façon de lui montré que malgré ce qu’elle pouvait montrer durant tout ces années ou ils n’étaient qu’amis, elle tenait a lui. Bro’ rester appuyait contre lui l’écoutait en souriant.
    « Tu as toujours fais partie de ma vie, de moi …. Mais tout ces objets n’ont jamais pu te remplacé. J’aurai aimé te garde avec moi a Gold Coast » Elle le regardait détaché sa montre, elle ne comprenait pas ce qu’il était en train de faire « Je t’aime Robin Salvatore »
Elle l’embrassa, et le regarda placé la montre dans cette boite, avec un grand sourire. Elle trouvé son geste vraiment adorable. A travers tout les souvenirs qu’elle avait garde de lui, il y avait un qui avait attirait l’attention de Robin, elle le regardait, il avait attrape le fameux collier que lui avait offert la mère de Robin, du moins le pendentif, il ne reste plus que ça. Elle regardait Robin qui lui expliquer ce que signifier ce collier, elle était vraiment touché par ce geste, jamais elle n’avait vraiment compris pourquoi la mère de Robin lui avait donné ce collier, à présent elle le savait. Et ça lui faisait vraiment plaisir, car elle savait a présent que la mère de Robin tenait à elle autant que Brownie tenait a elle.
    « Je l’ignorais tout ça. Je l’ai toujours adorais ce pendentif mais j’ai jamais pu le remettre. Depuis que le chaine c’est cassé il est resté dans cette boite. Alors ta mère a toujours su … ça ne m’étonne pas d’elle. »
Brownie l’embrassa tendrement, elle profite de chaque baiser avec lui. Elle le regarda dans les yeux se mordant la lèvre, elle l’embrassa a nouveau, s’allongeant contre lui encore une fois. Elle détacha ses lèvres de celle de Robin, toujours en le regardant un instant. Elle posa sa tête contre son torse. D’un coup elle se tourna se posant sur le ventre, pour le regardait.
    « Ça veut dire que ce pendentif un jour je le devrais le donné a la copine de notre fils … ou a notre fils »


.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Ven 20 Avr - 22:53

I'm your Superman
« Heureusement que je suis le copain de Batman ! »



Pourquoi on est pas aux États Unis hein ?! Je l'aurais emmené directement pour officialisé nos épousailles, non faut que j'arrête de rêvé et que je perde pas de vue le fait qu'elle soit sous l'emprise de la drogue, c'est vrai quoi et si demain elle avait tout oublié ? Je referais une vraie demande quand elle ira mieux ça c'est sur. En attendant j'étais tout de même sur un petit nuage sachant qu'elle avait envie que je devienne son mari, ça me touché vraiment beaucoup et même si on était encore jeune tout les deux c'est ce que je voulais le plus au monde. Maintenant que l'on arrivait a se parler a coeur ouvert nous deux ça devenait comme une évidence, enfin je l'aime depuis toujours donc pour moi c'était déjà une évidence mais la le moi devenait un nous et ça avait une toute autre signification, ça faisait de nous un couple et je lui appartenait comme elle m'appartenait. Maintenant qu'elle est a moi je ne compte laisser personne me la reprendre je ne le supporterais tout simplement pas. Je pouvais enfin penser a un avenir pour tout les deux chose que j'hésitais a faire jusque la ne sachant pas si elle voulait de moi comme moi je la voulais elle mais maintenant que tout mes doutes étaient dissipés je pouvais me projeté dans le futur. C'est sur que notre couple aller faire des jaloux, nous sommes tout les deux populaire au sein de l'université, je suis le quaterback des Jaguars et elle est la meilleure cheerleaders de tout Gold Coast ! On avait déjà les regards braqués sur nous alors un peu plus ou un peu moins. Je ne la savais pas jalouse au contraire pendant tout ce temps c'est ce que j'avais chercher a faire essayer de la rendre jalouse voir si elle ressentait quelque chose pour moi mais a part un peu d'agressivité avec mes copines je n'avais rien remarqué. Je souriais a sa remarque surtout quand elle parla de Gwen, je suis un garçon qui sait bien faire la différence entre l'amour et l'amitié et puis de toute façon mon coeur est prit : " J'essayais de te rendre jalouse en fait mais je ne pensais pas que cela fonctionnais et puis Gwen c'est ma meilleure amie toi tu as toujours étais plus qu'une meilleure amie, t'es ma moitié et je ne veux être qu'avec toi, c'est de toi que je suis tomber amoureux il y a cinq ans et je le suis toujours autant aujourd'hui, voir même encore plus. " Je rigolais la regardant tendrement j'étais simplement sincère et je voulais vraiment qu'elle comprenne qu'elle était la seule a avoir gravé en lettre d'or son prénom dans mon coeur. C'est vrai je suis proche d'autre fille, de Gwen ma meilleure amie, de Mélina ma Jum' de Coeur, de Sloane ma protégé mais toutes les relations que j'avais avec elles n'étaient que de la pure amitié je n'ai aucune ambiguïté avec mes amies enfin y en avait une avec Brownie jusqu'ici mais plus maintenant. Nos lèvres s'étaient enfin rencontré et s'en suivit un moment que je qualifierais d'exceptionnel, nos corps étaient en parfaite harmonie et le désir que l'on avait l'un pour l'autre ne faisait qu'amplifier ce sentiment d'amour déjà bien présent entre nous. Reprenant mon souffle j'étais resté un petit moment immobile sur elle la regardant tendrement, j'étais tellement bien a ce moment présent plus rien ne pouvait m'atteindre comme ci je venais de devenir invincible, me glissant sur le côté je l'avais gardé contre moi la caressant doucement puis je l'avais laisser se lever a contre coeur j'aurais voulut la gardait plus longtemps contre moi mais maintenant que l'on était ensemble nous allions pouvoir avoir plein d'autre moments de tendresses je ne me faisais aucun soucis pour ça. Attendant son retour je m'étais occupé avec une photo posait sur sa table de nuit, elle était apparemment notre préféré a tout les deux et je savais très bien pourquoi on avait l'air si heureux sur cette photo rien que tout les deux. Moi je serais incapable de choisir un de nos souvenirs commun pour nous y replonger il y en a tellement des magnifiques. Je souriais a sa remarque on avait toujours eut envie de dire ce qu'on ressentait et je pense que nous avions les même craintes, perdre l'autre : " Moi aussi je voulais te dire ce que je ressentais, a vrai dire plusieurs fois j'ai essayé mais je me suis toujours empêché de le faire, j'avais tellement peur de te perdre dans le cas ou tu ne ressentirais pas la même chose pour moi .. J'ai supporté cinq ans d'être ton ami alors que depuis le début je voulais qu'une chose : Toi. " Je l'avais tendrement embrassé puis avait rigolé a son baiser volé, j'aimais le fait que cela nous vienne tout seul a présent, si j'avais envie de l'embrasser je pouvais le faire a présent et inversement. Notre attention s'était reporté sur la boite qu'elle venait de rapporté je n'avais oublié aucun de ces souvenirs, j'avais prit soin de tous les gardaient intact dans mon esprit sachant que je n'avais que ca a ce moment la qui nous relié, je me souvenais de ce super concert ou on avait été déchainé tout les deux, on avait même réussi a se glissé en coulisses mais on s'était fait chopé par les vigiles avant de pouvoir rencontré nos idoles. Plein de souvenirs de ce genre et des plus triste parfois. Je souriais a sa remarque gardant ma tête posait sur la sienne je lui dis : " Même si tu étais loin de moi mon coeur t'as toujours appartenu, aucune autre n'est parvenue a le prendre et je ne l'aurais pas laisser faire de tout façon. " Je souriais j'avais eut envie de montré que le fait qu'elle ai tout gardé me touché vraiment alors j'ajoutais un souvenir a sa collection, arrêtant l'heure de ma montre je venais de lui dire que je l'aimais et je l'avais tendrement embrassé le fait qu'elle me dise une nouvelle fois qu'elle m'aimait me faisait encore une fois un bien fou, j'adorais l'entendre prononcer ces mots magiques. Déposant la montre j'avais aperçu un souvenir des plus important pour moi vu qu'il était relié directement a ma mère j'avais d'ailleurs expliqué a Brownie ce qu'il voulait dire elle ne connaissait pas la signification qu'il avait et j'étais content de lui dire, je répondis doucement : " Elle a toujours été doué pour cerné les gens et ne t'en fais pas pour la chaine je vais t'en trouvé une toute neuve. " Souriant je l'embrassais a nouveau posant la boite sur la table de nuit je me laissais glissé pour m'allonger l'embrassant encore, je ne pourrais jamais plus me passer de ses lèvres, je la regardais tendrement la laissant prendre place a mes côtés je passais mon bras autour d'elle caressant ses cheveux le temps qu'elle avait laisser sa tête contre mon torse. La laissant prendre une autre position je me plaçais sur le côté appuyer sur mon coude, ma tête contre ma main je glissais ma main libre sur son dos avant de la glissais sous son tee shirt, faisant glissé mes doigts dans le bas de son dos je ne lâchais pas son regard et je souriais de plus belle a sa remarque je lui répondis : " Voila c"est ça et ne t'en fait pas je compte te faire plein de bébé " Souriant je m'approchais capturant ses lèvres dans un doux baiser, baiser que je prolongeais, je m'approchais encore la retournant en la tirant vers moi elle se retrouva coller a moi j'étais un peu déçu de savoir qu'elle avait déjà retrouvé des vêtements alors que moi j'étais toujours en tenue d'Adam. Passant ma main dans sa nuque je l'embrassais encore.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Sam 21 Avr - 22:02




you always save me




Devenir madame Brownie Salvatore, était vraiment un pour elle, depuis longtemps elle en avait envie. Mais elle ne l’avait jamais dit a haute voix jusque la, elle avait dit a d’autre personne qu’elle l’aimait, mais jamais dire qu’elle voulait l’épousait. Il aurait pu se marier, sur le champ elle aurait dit oui, elle aurait accepte. Ils avant déjà perdu plusieurs années en se tournant autour alors pourquoi gâcher d’autre instant. Seulement le problème était qu’elle n’était pas dans son état normal, elle disait des choses censé et sincère, mais sans cette drogue, elle n’aurait jamais eu le courage de lui dire. En général pour qu’elle arrive a parler il faut la provoqué et la coincé pour qu’elle crache le morceau. Bref elle arrivait a parler de ses sentiments a Robin sans problème, et arrivait a un envisagé un avenir a deux. Ils étaient a présent un couples elle pense a eux, avant de pense a elle, ou a lui. Enfin Robin rester malgré tout le numéro de ses pensées. Elle le regardait en souriant, imaginant la suite, elle aller pouvoir se balader main dans la main avec lui a l’université, elle aller pouvoir enfin l’embrassé et dire que tout le monde qu’il était avec elle. Surtout faire comprendre a toutes les filles que ça ne servait a rien qu’elles s’approchent de lui. Il n’était pas sa propriété, mais elle était quand même jalouse des qu’une fille osait lui parler ou s’approchait tout prêt de lui.

A présent Brownie devait aussi faire gaffe a son comportement avec les hommes, elle avait toujours était beaucoup plus proche des garçons que des filles, mais surtout avant elle profités de cette proximité pour essayé de rendre Robin jaloux. Elle ne savait pas si ça marchait, elle n’avait jamais rien remarqué dans ses gestes, ses propos. Mais elle devait aussi faire attention a sa jalousie, elle connaissait assez bien Robin pour savoir que si il disait que Gwen, Melina et Sloane était des amies, elle n’avait rien a craindre. Mais parfois c’était plus facile a dire qu’a faire. Souvent quand elle se trouvé en face de lui et une des amis, ça lui faisait mal, comme ci on lui enfoncé des aiguilles dans le cœur. Pourtant si y a bien une personne a qui elle pouvait faire confiance c’était bien Robin, quand aux filles c’était une autre histoire. Bro’ lui avait parlé du fait qu’elle avait toujours était jalouse, elle le regardait, tendrement. Elle ne se sentait pas ridicule de lui avouer, il avait le droit de savoir, sa réponse la fit sourire, elle aussi avait essayé de le rendre jaloux … Il jouait au même jeu qu’elle sans le savoir.
    « Je faisais pareil, si j’ai accepté de boire un verre avec Erwan c’était uniquement pour que tu sois jaloux. J’avais envie que tu m’invites, enfin que tu sois a sa place. Tu ne va pas m’en vouloir d’être jalouse. Je te fais confiance, j’ai confiance en toi plus qu’en n’importe qui. »
Elle le regardait, il n’avait pas besoin de lui faire un beau discours. De sortir le grand jeu pour qu’elle comprenne. Depuis le temps qu’elle le connaissait elle savait très bien qu’elle pouvait lui faire confiance et tout lui dire. Bien que maintenant elle pouvait se méfier du on est juste amis, car ils se sortaient souvent, mais c’était leur relation qui était comme ça. Elle savait que c’était leur excuse et que ça ne concerné personne d’autre. A chaque fois qu’elle disait ça a son père, Aria, ou même la famille de Robin, ils la regardaient avec un grand sourire qui voulait dire c’est ça oui on va te croire. Mais sa relation avec Robin était étrange elle n’avait jamais pu la qualifier, jamais pu se séparé de lui. A chaque fois elle se disputer avec ses ex, parce qu’elle était trop proche de Robin, mais dès qu’il fallait qu’elle choisisse entre Robin et son copain le choix était vite fait.

Ils s’étaient embrassés enfin, et la suite c’était simplement magique et unique. C’était a croire qu’ils étaient fait pour être ensemble, dans chacun de ses geste, il pouvait sentait tout l’amour qu’elle ressentait pour lui. Elle pouvait rester longtemps dans ses bras, elle était bien comme ça. Mais cependant elle n’avait pas pu s’empêchait de se lève, elle voulait vraiment lui faire partage un truc. Elle aurait pu lui donné les lettres qu’elle lui avait écrite durant tout le temps qu’elle était a Waikiki, mais elle n’avait pas encore le courage, certaine de ses lèvres parfois pouvait être triste, et d’autre non. A chaque fois elle laisser parler son cœur. Mais elle n’avait pas pu s’éloigné de lui trop longtemps. Et des qu’elle était revenu se placer dans son lit c’était dans les bras de Robin, tout le deux regardaient la photo qu’elle avait sur sa table de nuit. Elle lui avait dit qu’elle voulait revenir a cette époque, bien que tout les moments passé avec lui était inoubliable, mais elle il y avait d’autre raison en plus des moments passé avec lui. C’était assez dur pour elle de reparler de ses moments la de sa vie. Elle le regardait touchant la photo. La photo comme elle le disait dater de avant Stan, c’était lui qui avait gâché une partie de sa vie, qui avait gâché son envie de tout dire a Robin sur ses sentiment.
    « On a peut être bien fait d’attendre … Mais j’avais réussit a te le dire a te le dire a ce moment la. Je n’aurais jamais accepté de partir. Déjà que de partir a été la chose la plus dur que jamais eu à faire, j’avais qu’une envie durant toutes ses années c’était vivre avec toi. J’aurais du me battre pour toi, pour nous. »
Encore un baiser, mais ça ne la déranger bien au contraire. Maintenant qu’elle avait prit gout, a l’embrassé elle ne s’en lassait pas. Elle avait envie de l’embrassait encore et encore. Il était temps d’ouvrir la boite au trésor qu’elle avait ramené. Il lui arrivait souvent de la regardait, elle n’avait jamais pu se séparait de la boite, elle avait même garde une photo de lui qu’elle avait découpé dans le journal. Une photo de lui lors de la remise des diplômes, elle avait pu y assister car la sienne tombé quelques jours plus tard. Enfin tout ce qu’il avait dans cette boites, elle rester contre lui, lui disant encore une fois ce qu’elle ressentait pour lui, qu’il lui avait manqué, qu’il était irremplaçable pour elle. Ça la touché ce qu’il lui disait. Elle en était vraiment émue.
    « C’est pareil pour moi, j’ai peut être était fiancé, mais j’ai jamais ressenti pour lui, ne serai ce un quart de se que je ressent pour toi. Tu as toujours était le seul et tu seras toujours le seul que j’aime »
Elle le regardait attentivement mettre sa montre dans la boite, elle souriait. Ils avaient encore échangé un je t’aime, ces mots lui firent un drôle d’effet, c’était une vague émotion qui s’apparait de son cœur. Et elle n’avait pas eu peur de lui dire a son tour qu’elle l’aimait au contraire, elle pouvait enfin le lui dire sans avoir peur de se prendre un refus. Robin avait retrouvé un pendentif, qu’il connaissait bien car il venait de sa mère. Quand il lui raconta la petite histoire de se collier, elle ne pouvait pas s’empêcher de sourire, ça lui rappelle des souvenirs, c’est vrai que souvent la mère de Robin, lui faisait comprendre qu’elle savait très bien se qui se caché derrière leur amitié. Mais ce collier Brownie le quitter jamais, si il était dans la boite c’était pour une bonne raison.
    « Ça je n’en doute pas. Elle toujours eu ce don, et elle a toujours était la pour moi quand ça n’allait pas. Je ne la remercierai jamais assez des cadeaux qu’elle m’a faits. »
Elle s’approcha de lui pour l’embrassait à nouveau, elle l’avait entraine avec elle pour s’allongé a nouveau sur le lit, elle rester un moment contre lui, profitant des moments comme ça avec lui. Elle était vraiment heureuse, avec lui, Brownie était perdu dans ses pensés, l’histoire du collier était assez étrange, et ça l’amusait quand même. Se mettant sur le ventre elle le regardait, frissonnant quand il passer sa main sous son t-shirt. Elle s’approchait de lui souriant a sa remarque
    « Plein de bébé ? Dans se cas il va falloir qu’on se mette vite au travail »
Brownie l’embrassa à nouveau tendrement, elle se laisse entrainer vers lui, se collant bien à lui. Il lui faisait vraiment de l’effet, elle pouvait rester a l’embrassait comme cela tout la vie. Elle fit glisse ses mains sur son torse. Elle continuer de l’embrassait avec passion, d’un coup elle se mit a tremblé, comme ci elle était complément gèle. Elle continuer a l’embrassait dans le coup, ne voulant pas gâchait un moment comme cela.





Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Lun 23 Avr - 2:29

I'm your Superman
« Heureusement que je suis le copain de Batman ! »



" Si t'avais envie de boire un verre avec moi suffisait de le demander j'aurais accepté avec plaisir. Et je ne peux pas t'en vouloir d'être jalouse je le suis moi même et puis la jalousie est une preuve d'amour. " Je lui souriais de plus belle, oh oui je suis un jaloux et un très méchant jaloux je ne suis pas celui qui va demander calmement des explications non moi je suis celui qui réagit impulsivement et qui rentre dans le tas. Quand un mec s'approche de Brownie je suis a la limite de mordre. Je suis du genre très possessif avec elle et je ne sais pas comment j'ai fait pour la laisser vivre sa vie avec son Aiden, je regrettais de ne pas mettre battu mais tout ca n'avait plus d'importance maintenant parce que je savais que c'était moi qui comptait pour elle, elle m'avait d'ailleurs dit la dernière fois que j'étais l'homme de sa vie et ca je pouvais pas l'oublier. J'étais flatter d'un côté qu'elle avait essayé une nouvelle fois de me rendre jaloux elle s'était en fait servit de Erwan pour m'avoir ce qui m'amuser un peu faut le reconnaitre, dommage qu'il y avait cette histoire de drogue moi je n'aurais jamais fait ca. Malgré ca je n'avais pas pu m'empêcher de succomber littéralement a ses lèvres, depuis le temps que je voulais l'embrasser je n'avais pas le courage de la repousser et encore moins l'envie. Non j'avais une tout autre envie qui fut assouvie d'une façon des plus magique et inoubliable, je ferais tout pour garder ce souvenir. Après un petit moment de tendresse je l'avais laisser se lever, j'étais encore sur un petit nuage et cette sensation n'allait pas me quitter de si tôt, j'étais enfin en couple avec elle. On aller pouvoir se montrait ensemble comme on aurait du le faire depuis des années je suis sur qu'on ne serait pas un couple surprise vu que de nombreuses personnes m'avaient déjà demandé si je sortais avec elle, a croire qu'on avait vraiment l'air d'un couple déjà. Ce sentiment était d'ailleurs visible sur la photo que je tenais entre mes mains, c'était la première année ou on c'était connu, dès le début on avait été très complice et c'est qu'à cette époque tout aller bien dans nos vies c'était avant Stan, avant le décès de ma mère, avant son départ de Gold Coast avant tout ca quoi. Je l'écoutais un petit sourire aux lèvres : " A ce moment la j'avais envie de t'emmenais a l'autre bout du pays ou on aurait vécu ensemble, sans personne pour nous séparé mais je savais que tu avais besoin des tiens alors j'ai prit la décision la plus difficile que j'ai eut à prendre de toute ma vie. Te voir partir a était très dur mais je voulais le meilleur pour toi et si c'était a refaire je le referait. Allez vivre la bas ca t'as permit de te ressourcé et d'aller de l'avant. " Je ne voulais que son bonheur alors peu importe l'endroit ou elle et et avec qui du moment qu'elle était heureuse moi ca me convenait bien que je voulais plus que tout au monde être au première loge et être celui qui lui ferait connaitre le bonheur. On avait ensuite commencé a fouillé dans son coffre au trésor, il y avait tellement de chose dans cette boite, parfois des souvenirs plus vague mais d'autre qui était resté intact, gravé a la perfection dans ma mémoire, des moments que j'avais prit soin de gardé comme celui que nous venions de vivre. Elle avait garder tellement de chose, j'aurais voulut prendre chacun des objets et me remémoré en détail chaque souvenir mais cela nous prendrait des jours. Je venais de dire a Brownie qu'aucune autre n'était parvenu a prendre mon coeur et c'était tout simplement vrai et puis même si j'étais sortit avec des filles je ne leur avait jamais donner leur chance de me montré qu'elle serait a la hauteur de Brownie tout simplement parce que Brownie elle est unique et c'est elle que je veux. Je souriais a sa réponse elle ne pouvait pas s'imaginer ce que ces mots produisait en moi, ca me faisait un bien fou voir même plus que ca j'avais l’impression de planait j'en était a me demander si c'était elle ou moi qui était drogué. Après avoir déposé ma montre dans la boite je lui avais dit une nouvelle fois que je l'aimais maintenant que je l'avais avouer une première fois rien ne m'empêcherait de recommencé, je voulais qu'elle le sache et qu'elle n'en doute a aucun moment. Retrouvant le pendentif de ma mère je lui avait expliqué ce qu'il signifiait et je dois dire que j'étais plus que ravit que ma mère lui ai confié, je pouvais être certain que c'est ce qu'elle aurait voulut pour moi et je ne pouvais qu'être heureux qu'elle est choisit Brownie. Je restais assit contre elle parlant tranquillement je parlais que très rarement de ma mère et ce par ce que sa disparition m'avait beaucoup touché, elle me manque tout les jours et surtout quand j'ai besoin de conseil, elle a toujours su m'aider alors quand je suis dans le doute je me demande souvent comment elle aurait agit a ma place. Je comptais bien retrouvé une chaine pour lui permettre de le portait a nouveau, je souriais a ce qu'elle me disait : " Elle t'as toujours considéré comme de la famille et puis si elle était la elle te dira que tu n'as pas besoin de la remercié tout ce qu'elle faisait était fait avec son coeur." Une des valeur essentielle que je mettais un point d'honneur a mettre en pratique mais c'ets vrai que c'est pas toujours facile de laisser parler son coeur surtout quand on a peur des conséquences que cela pourrait avoir. On en était a parler de bébé oh oui je comptais lui en faire et plusieurs même, la on en rigolait mais pourquoi pas un peu plus tard ? Je l'embrassais toujours avec tendrement l'entrainant contre moi j'avais rigolais a sa réponse avant de dire : " Oh oui il va nous falloir de l'entrainement d'ailleurs je déclare le premier entrainement ouvert." Un sourire aux lèvres je l'avais a nouveau embrasser la collant a moi ma main glissant dans son dos, je l'embrassais encore quand elle descendit dans mon cou je fermais les yeux seulement ma main dans son dos me dit sentir ses tremblements je la regardais sérieusement elle tremblait comme une feuille, la drogue se dissipait je la regardait dans les yeux : " Cava aller je vais m'occuper de toi ne bouge pas et enroule toi dans la couverture. " Je me levais rapidement attrapant mon boxer et mon jean que je passais, je me dirigeais dans la cuisine attrapant tout ce qu'il fallait pour un chocolat chaud je savais qu'il y avait plusieurs stade elle allait d'abord avoir très froid, puis très chaud et je devais agir en conséquences. Une fois le chocolat chaud prêt je le posais sur sa table de nuit, fouillant dans sa garde robe j'attrapais d'autre couverture seulement je sais que la meilleure source de chaleur est le corps humain. Moi j'allais littéralement mourir de chaud mais peu importe, je la fit se découvrir un instant me collant a elle je nous enroulé dans des couvertures je restais mon ventre coller a son dos en a peine quelques minutes je commençais personnellement a étouffé mais peu importe ce qui était important c'était que je parvienne a la réchauffer. Je commençais a avoir une certaine appréhension sur ce qui allait de passé une fois que la drogue se serait dissipé est-ce que je serais toujours un couple avec elle ? Est ce qu'au contraire elle ne voudrait plus jamais me voir ? C'était tellement délicat, me perdant dans mes pensées je vivais ce contact comme ci ce serait le dernier la serrant contre moi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Lun 23 Avr - 17:25




you always save me




    « Je le sais ça, mais je n’avais pas envie d’un simple rendez en ami avec toi. J’ai envie d’un vrai rendez vous, avec tout ce qu’il va avec. Mais fait attention car je peux être parfois méchante, quand je suis jalouse et ce n’est pas forcement agréable»
Et bien oui quand elle était jalouse c’était une vrai petite peste. Elle était méchante, agressive et limite a vouloir arraché les yeux de la fille qui tourné autour de Robin. Gwen avait déjà eu droit a cela, mais voila elle avait trouvé les mots pour la rassuré. Depuis elle était devenu amie. Bien que c’était une tête de mule parfois elle arrivé a comprendre qu’elle n’avait rien a craindre, mais bon il fallait lui donné de bonne raison. Ça lui plaisait de savoir que Robin aussi était jaloux, c’est vrai que c’était plaisant pour elle de se dire qu’elle avait réussit, après ce n’était pas tellement dans ses habitude se servir des gens pour ça. Mais la c’était Erwan et une petite leçon ne lui ferai pas de mal. Seulement lui aussi c’était amusé en lui donnant de la drogue à son insu. Est-ce que c’était du a cette drogue qu’elle avouer ses sentiments si facilement a Robin, peut-être ? Avec lui c’était assez étrange, elle était peut être sous l’effet d’une drogue, mais ça ne voulait pas dire qu’elle n’était pas sincère avec lui.

Ils étaient officiellement en couple, elle pense sincèrement qu’après ses moments avec lui, ils allaient pouvoir enfin montré a tous qu’ils s’aimaient, jamais elle ne pouvait imaginer que ça sera une histoire d’un soir. Mais la c’était l’instant présent qui compter. Après s’être lève un instant elle avait repris place a ses coté, regardant la photo qu’il tenait dans ses mains. Elle n’était plus vraiment la même qu’a cette époque. Elle était peut-être plus forte, elle-même ne savait pas vraiment en quoi elle avait changé. Mais ce genre d’épreuve ça fait grandir plus vite qu’on le souhaiterait. Elle écoutait Robin, lui dire qu’a cette époque il voulait la même chose qu’elle. Elle lui sourit tout en le regardant tendrement, ça la touché vraiment ce qu’il disait bien qu’au fond elle se disait que c’était dommage.

    « ça m’a permit de faire des conneries surtout … Je ne regrette pas avoir suivit ton conseil, mais j’aurais préféré me battre pour que tout le monde sache la vérité, j’aurai aimé reste pour être avec toi » elle marqua une pause « et puis il n’est jamais trop tard pour s’enfuir loin de tous le monde»
Brownie, aurait aimé s’enfuir loin avec Robin déjà a l’époque ou ça allait mal. Mais encore plus maintenant, elle ne voulait qu’une chose c’était vivre avec lui, loin de tout, sans personne pour se mettre entre eux. Durant toute ces années, elle avait conservé des tonnes de souvenirs qu’elle partagé uniquement avec lui. Ça repentait beaucoup pour elle, un passé avec lui, un présent mais surtout un avenir possible. Elle n’avait pas oublié un seul moment avec lui, que ce soit des fou rire et des moments plus difficiles. Il avait toujours était la pour elle, le soutenir, séché ses larmes. Elle avait toujours essayé d’être présente pour lui a son tour sans que rien se mettent entre eux et même pas la distance.

Elle avait tout gardé, elle lui avait reconnu ses erreurs, car tout ce qu’elle avait vécu a Waikiki, du moins dans son couple était une erreur, elle se voilé la face sur ce qu’elle chercher. Elle tenait a lui dire la vérité a présent, elle avait peut être faillit épouser un homme, mais elle ne l’avait jamais aimé autant qu’elle aimé Robin. Faut dire que jamais personne n’avait pu l’égalé. Ce n’était pas la drogue qui parler, c’était elle, elle pouvait parler a cœur ouvert sans passé pour une fille romantique et ridicule.

Robin voulait a son tour déposé un objet dans cette boite, sa montré arrête a un instant précis, ça la fit sourire. Lui dire qu’elle était avait était plus facile a dire qu’elle ne le pensé a chaque fois qu’elle était avec lui, elle avait envie de lui dire, elle avait cette boule dans le ventre en permanence. Elle avait aussi des papillons dans le cœur, enfin c’était une drôle de sensation de bien être. L’histoire du pendentif ne faisait qu’accentuer ce qu’elle ressentait, elle voulait le portait a nouveau autour de son coup, elle voulait dire a tout le monde qu’il était important pour elle. Mais pour l’instant elle ne pouvait pas le faire. Brownie aurait aimé pouvoir partagé d’autre moment de complicité avec la mère de Robin, lui dire plein de chose, la remercier pour tout. Elle l’écoutait.

    « Je tiens quand même à la remercier, sans elle je ne t’aurais pas connu. Ta mère doit être fière de toi, elle a eu un fils merveille. Et je compte bien prendre soin de toi et faire tout pour te rendre heureux » Elle le regarda « J’adore ce pendentif mais le plus beau cadeau qu’elle met fait c’est toi »
C’était pas faux, Robin était le plus beau cadeau qu’elle n’est jamais eu. Elle n’avait jamais vraiment pu remercier sa mère pour ça. Enfin une fois elle lui avait dit qu’elle avait eu un ange comme fils et qu’elle était heureuse qu’il fasse partie de sa vie. Bon avec l’histoire du pendentif, Brownie avait bien compris qu’un jour elle devrait un jour le donné un jour ses enfants. Au moins ça l’amusé car avant d’avoir des enfants il fallait qu’ils s’entrainent encore et encore. Elle le regardait, s’approchant de lui pour l’embrassait a nouveau.

Brownie se collant a lui, pour l’embrassait, elle se plaça sur lui sans quitter ses lèvres. Puis descendis dans son cou. Elle frissonné sous ses caresses. Seulement d’un coup elle se mit a tremblé comme une feuille, elle avait froid, mais elle n’avait pas envie d’arrêter ce qu’elle était en train de faire. Brownie ne voulait que rien vienne gâcher ce moment. Elle regardait Robin toujours aussi tremblante.
    « Ça va … t’inquiète … »
Elle se laisse glisse sur le coté pour le laisser se lève, bien qu’elle n’avait pas envie qu’il s’en aille. Elle n’avait pas envie de s’arrêter de l’embrassait. Brownie s’enroula dans les draps, elle ne comprenait pas vraiment se qu’il se passé, ce qu’il lui arrivait. Quand elle était arrivait dans sa chambre, elle avait vraiment chaud et la d’un coup elle avait froid. Robin lui apporta rapidement un chocolat chaud, elle le regarda en le remercia, avec un petite sourire. Elle ne le quitter pas du regard, la jeune femme s’écarta un instant le temps qu’il prenne place, elle s’installa contre lui dans ses bras. Bon elle aimait bien être contre lui comme ça. Mais elle était un peu déçue qu’un truc comme ça vienne gâcher leur moment.
    « je suis désolé Robin …»
C’est tout ce qu’elle trouve a lui dire. Ils étaient bien et l’instant suivant tout était différent, elle commencer a se sentir vraiment mal. Brownie attrapa sa tasse et bu une gorge de son chocolat chaud, tout en restant contre lui. Elle appuya sa tête contre Robin




Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   Dim 29 Avr - 18:38

I'm your Superman
« Heureusement que je suis le copain de Batman ! »



Tout ce qu'elle me disait j'allais le garder dans un coin de ma tête précieusement, parfois j'avais peur que ce ne soit qu'un rêve et je me rendait compte la minute d'après que non c'était bien la réalité, c'était ma Brownie devant moi et je lui disais vraiment ce que j'avais sur le coeur et inversement. Voir ce pendentif m'avait fait me remémoré plein de souvenirs de ma mère quand elle le portait mais surotut je la voyait encore avec Brownie a discuter ensemble et même rire elles avient été si complice toute les deux, je regrette vraiment qu'elle ne soit plus des notre elle aurait était très contente de nous savoir ensemble j'en suis sur. J'écoutais Brownie attentivement souriant a la moindres paroles, ca me faisait vraiment quelque chose de parler de cette façon de ma mère, j'en avais que très peu reparler avec mes proches, je sui spas du genre a m'étaler sur le sujet sachant qu'étant sensible je ne tardait jamais a craqué. Etre en présence de Brownie me rendait serein comme ci la douleur ne pourrait pas m'atteinde ici, je parvenais a en parler : " J'espère qu'elle est fière de moi, j'aimerais tellement qu'elle soit encore la .. Elle me manque .. Je la regardais un petit sourire aux lèvres je ne voulais pas que la tristesse vienne gacher ce moment de tendresse et de retrouvaille, oui la douleur était toujours présente et elle le resterait a jamais, je devais apprendre a vivre avec. Mon sourire s'élargit largement quand elle m'avoua que j'étais le plus beau cadeau que ma mère lui ai fait, je posais ma main sur sa joue la regardant tendrement : Ca me touche vraiment tout ce que tu me dis. Je l'embrassais avant d'ajouter : je suis peu être un cadeau mais surtout un cadeau empoisonné Je rigolais, je suis loin d'être parfait et je le sais mais ce sont nos petites imperfection qui nous différencie les uns des autres non ? J'avais tellement envie de l'embrassais que je ne m'en privé plus en parlant d'enfant je laissais entrevoir que j'en voulais avec elle, peu etre pas tout de suite mais je voulais devenir père ca c'était certain. J'avais parler d'entrainement simplement pour avec une bonne excuse pour la coller a moi, je ne quittais ses lèvres prolongeant chacun de nos baiser avec un mélange de tendresse et de passion, elle était a nouveau sur moi, je passais mes mains sur ses cuisses et ses fesses le temps qu'elle joue dans mon cou, je dois dire que je fondais litteralement seulement un imprévu interrompi ce nouveau calin, Brownie commenca a tremblé comme une feuille, et le repérant j'avais bien sur mit interme a ce moment lui disant que ca aller que j'allais m'ocupé d'elle, elle avait beauc me dire que ca aller ca se vouait que c'était pas le cas. Un pincement au coeur je m'étais relevé m'habillant a moitié je m'étais dépécher de lui faire un chocolat chaud mais également de trouver des couvertures. Revenant vers elle je m'étais rallongé a ses côtés avant de nous enrouler dans des couvertures, je la serrais contre moi, a peine quelques minutes étaient passée et la sueur coulait deja sur mon front j'avais énormement chaud mais ca ne pouvait qu'être bénéfique pour Brownie qui se trouver contre moi gelée. Je restais silencieux a essayer de la réchauffé, je souris cependant a ce qu'elle venait de me dire : Tu n'as pas a être désolé c'est pas grave, on aura plein d'autre moment comme ca, la ce qui compte c'est que tu aille mieux, c'est le plus important, essai de dormir ca ira mieux demain. Relevant un peu sa tete je l'embrassais comme ci c'était la dernière fois que je pouvais le faire après tout on était pas sur de demain, peu etre qu'elle ne m'e voudrait pas et que l'on continuerait sur la lancé ou on contraire j'allais la perdre a jamais, je ne pouvais pas savoir moi meme ce qui se passerait. Je lar gardais contre moi et elle ne mit pas longtemps a s'endormir et je dois dire que sous l'éffet de la chaleur je n'avais pas tarder a la suivre. J'ai passer un superbe nuit contre elle, je crois une des plus belle de toute mon existence, je me sentais si bien contre elle comme ci c'était la ma place et que je ne devais pas y bouger. Cependant l'heure tournait et j'allais être en retard au boulot c'est donc avec regret que je l'avais laisser se réveiller seule lui laissant cependant un petit mot sur l'oreiller : J'aurais aimer me trouvé a tes côtés a ton réveil mais tu avais l'air de si bien dormir que je n'ais pas pu te réveillé. J'espère qu'aujourd'hui tu te sens mieux et que je te reverrais durant la journée, tu me manques déja énormement, ton Robin. " J'avais hésité a marquer que je l'aimais mais je préférais lui dire en face c'était une chose beaucoup plus sincère. Sur ce je quittais la chambre d'étudiante pour me rendre sur mon lieu de travail.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Once upon a time

Me, me & me




MessageSujet: Re: you always save me   

Revenir en haut Aller en bas
 

you always save me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» [Mécanisme] Système de fichiers save et MAJ du jeu
» Save the last Rose
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Love Miami :: Dortoirs student :: Chambre de Brownie D. Cassidy-